• Atelier de Ghislaine

  • L’Atelier de Ghislaine N°50 ↓ joues avec nous clique ↓

     

    Invitation au Voyage

     

    mots imposés : 

    Encore, aussi, fuir, parer,

    vision, vol, voyage, prisonnier.

     

    Invitation au Voyage

     

    J’ai toujours pensé en mon fort intérieur qu’il n’est point utile d’entreprendre des voyages pour fuir les réalités de cette vie.

     Et si parfois  l’on se peut se sentir prisonnier de son quotidien, moi j’ai un moyen simple et efficace de m'évader.

    Je ferme les yeux .. toi aussi  essaie un peu...

    Les paupières baissées il est facile de se retrouver au bord de la mer ou en encore en plein désert. La seule vision d’une oasis pourras te désaltérer.

     En écoutant le chant des oiseaux tu peux imaginer le vol des colibris au dessus de superbes hibiscus rouges.

    Et un peu plus loin tu vois ces petits oiseaux sucriers se parer de leur couleurs jaunes et noires avant de venir se désaltérer à la fontaine..

    Oui l’imagination est le plus accessible des voyages… et vous, où partez vous ?

    Nathie 15/102017

     

     

    Pin It

    19 commentaires
  • pour jouer clique sur l'image ↓

    Lucille à la Pâtisserie

     

    avec les mots : 

    Reine, organiser, guillerette, moquer, boulangère,

    catastrophe, rescousse, vengeance.

     

    Lucille à la Pâtisserie

     

     

    Lucille toute guillerette s’arrête devant la vitrine de la boulangerie et fait un grand sourire à la vendeuse.. Ah cette fois je peux m’acheter au moins trois pâtisseries se dit elle visiblement satisfaite..

    Le matin même elle avait  aidé maman à passer le balais dans la cuisine et avait été récompensée par un billet de 5 Euros, une vrai fortune pour elle..  

    Son petit frère qui avait l’habitude de se moquer d’elle en avait été surpris et pour le coup c’était une belle vengeance que de pouvoir acheter ses gâteaux.

    Je vais organiser une fête avec mes amies dit elle et donc je vais  prendre  une galette des rois et je serai la reine, et puis un éclair au chocolat et puis pour  aussi quelques carambars..

    Ce sera  tout demande  la boulangère ? alors ça te fera un total de 8 euros 70..

    Castatrophe, la fillette se mit à rougir , oh je n’ai pas assez d’argent dit elle..

    Sa maman qui n’était pas loin, vint à sa rescousse … tenez dit-elle en présentant un billet de 10 à la boulangère..

    Garde ton argent ma chérie mais on partage la galette avec ton frère.

    Oh oui maman…dit la petite fille rassurée

    02/10/17 nathie13or

     

     

    Pin It

    27 commentaires
  • L’Atelier de Ghislaine N°48        pour jouer clique ↓

    Je m'appelle Julie

     

    avec les mots 

    Être, vouloir, voir, déraisonnerbras, feuille, ombre, oiseauprintemps, automne, été, hiver.

     

    Je m'appelle Julie

     

    Je m’appelle Rose souvent je rêve.

    Au printemps  allongée dans l’herbe du Jardin de notre pavillon de banlieue.

    En été, au bord de la piscine de la villa que loue mes parents.

     En automne  en regardant  les feuilles des arbres virevolter.

    Et en  hiver, près de la cheminée .

    Je me perds dans mes rêves et je ne veux pas en sortir.

    Je suis un oiseau qui vole tout là haut et je peux voir la terre d’un peu plus haut.


    Le soir  je  fais naître des personnages en ombre chinoises sur le mur. Avec mes deux bras c’est un oiseau avec de grandes ailes qui plane sur le papier peint de ma chambre..

    Je m’appelle  Rose, je ne suis pas comme les autres petites filles.

    La réalité je n’en veux pas : vouloir  être est interdit. Ma vie , c’est dans ma tête que je la vis.

    Je m’appelle  Rose, je  ne sais pas ce que c’est que voler. Je vis dans un monde de rêves insensés et  d'affabulations . 

    Mes parents m’ont laissé dans cet institut plutôt que de déraisonner sur mon état.  

    Je m’appelle Rose  je suis autiste. 

    24/09/17 Nathie

    24/09/17 Nathie

    Pin It

    54 commentaires
  •  

    L’Atelier de Ghislaine N°47  

     

    Promotion inespérée

     

     

    6 mots :

    Temps, attente, question, vie, changer, choisir.

    et une phrase à inclure dans le texte :

    « Enfin une bonne nouvelle »

     

     

    Promotion inespérée

     

    « Enfin une bonne nouvelle ! s’écria Sandra en montant les escaliers qui la menait à son appartement de banlieue de Paris.
    Depuis le temps qu’elle était dans l’attente, elle venait de recevoir la lettre qu’elle attendait depuis tout ce temps. Sa vie allait enfin changer  :  elle était mutée dans le sud..

    C'était devenu une question  de survie…  Elle ne supportait plus le froid, la grisaille et l’environnement dans lequel elle vivait.

    Seule et sans attache rien ne la retenait ici, alors elle avait sauté sur l’occasion qui avait été proposée par son employeur : prendre les rennes d’une succursale à Bayonne.. une promotion inespérée qui tombait à point.

    Il ne lui restait plus qu’à choisir la date de son déménagement. Une nouvelle vie l’attendait…

     nathie  12/09/17

    Pin It

    34 commentaires
  • L’Atelier de Ghislaine N°45  

    L'amitié virtuelle

         Elle nous propose un thème : «Le virtuel»

    et 5 mots :

    Tristesse,train, douter, dévoilé écrire.

     

    L'amitié virtuelle

    Se prendre d’amitié sur internet c’est comme monter dans un train dont on ignore la destination.  Chaque jour on lit les articles des uns et des autres. Parfois on rit et parfois on ressent la tristesse de l’auteur.

    On s'arrêtera facilement sur un bout de vie dévoilé qui nous touche alors qu'on que l’on survolera plus rapidement un autre billet, 

    Un blog ami qui ferme sans prévenir nous fera douter,

    Mais chaque jour,  passer d’une page à l’autre et écrire un petit bonjour tissera la toile des liens qui unissent les amis virtuels.  

    merci à  toi d'être mon ami(e)...

    ,22/08/17 Nathie

     

     

    Pin It

    45 commentaires
  • L’Atelier de Ghislaine N°43   Pour participer

    Au théatre ce soir

     

    Avec 8 adjectifs :

    Complet, fourbu, clair, fausse, nombreux, furieux, rousse, futé.

     

    Au théatre ce soir

     

     

    Julien, jeune employé d’une petite salle de spectacle collait le mot ‘’complet’’ sur  l’affiche à l’entrée de l’établissement.

    « Comme ça c’est clair «  pensa t-il l'air furieux .

     Toute la journée il avait vendu les billets de la représentation qui allait être jouée  le soir même.

    Futé il avait mis une annonce sur les réseaux sociaux pour être sûr de remplir la salle. 

    Mais à présent il s’énervait à chaque demande. 

    C’est complet ! avait-il répété une centaine de fois aux nombreux demandeurs venus en vain.

    Tous voulaient applaudir la jolie rousse dans son numéro sexy façon tex Avery vantée par l’annonce
    Le soir venu, c’est fourbu qu’il s’installa au 1er rang, un sourire aux lèvres.. Car aucun n’aurait imaginé que cette chevelure flamboyante était fausse

     

    8/8/17 Nathie

     

     

    Pin It

    28 commentaires
  • pour participer c'est ici 

    Scouts toujours !

    Avec les mots :

    Poète, accords, miettes, veillées, rimes

    et

    la phrase :

    Mais le Phoenix est immortel

     

     

     

    Un vieil homme somnole devant la télévision.  Il prend la télécommande et zappe frénétiquement lorsqu’il stoppe net.

    Les images le tirent de sa torpeur.. En effet, le programme le ramène à sa jeunesse.

    À l’époque où il était le Phoenix, animateur dans une troupe de scouts.

     Lors de veillées mémorables  il jouait maladroitement trois accords sur une guitare.

    Les louveteaux, poètes en herbe,  se  disputaient pour trouver les rimes d’une chanson éphémère.  

    Mais le Phoenix est immortel pensa t il. Comme ses miettes de souvenirs qui me reviennent.

    Désormais sa jeunesse lui semblait bien loin .. et l’odeur des marshmallow qui l’avait effleurée l’espace d’un instant, n’existait plus que dans sa mémoire.

    Il éteignit la TV et alla se coucher en fredonnant un vieil air d’autrefois…

     

    Nathie 23/07/17

    Pin It

    22 commentaires
  •  

    Pour participer clique sur l'image ↓

    Troc, tronche, cavale, citadelle, sensation, semblant

    Lot, Lac, sac, pot, son, pont.

     

    Un jour de brocante

    C’est sous les ponts de la citadelle  qu’avait lieu la plus grande brocante de la région.
     Le troc était ici considéré comme monnaie courante. Ainsi l’on pouvait échanger des lots d’objets divers en toute légalité.

    On pouvait y  croiser toute sorte de personnages avec de drôles de tronches  donnant la sensation d’être des prisonniers en cavale ce qui renforçait un sentiment d’insécurité permanent.

    A d’autres endroits,  des mendiants s’étaient installés au bord du lac, et l’un d’entre eux déambulait dans la foule présentant un pot en terre avec quelques pièces de monnaie.
    "A votre bon cœur madame" chantonnait il, tandis qu’un autre soufflait dans une flûte dont le son n’avait rien de mélodieux.

    Tout ce petit monde se côtoyait le temps d’une journée les uns repartant avec leur sacs remplis d’objets qu’ils n’auraient même pas pensé à acheter le matin même.. Mais  tous étaient ravis, persuadés d’avoir fait des affaires.

     

     

    Pin It

    23 commentaires
  • pour participer ==>   



    L'histoire de Peluche

     

    Avec les mots :

    Abus, bouquet, carton, charme, force,

    mépris, ombre, puissance, refuge, trouble.

     

    Peluche un petit chat  de 10 mois, se prélasse  auprès du feu dans la  chaumière de sa petite maîtresse. Il s’étire  avec force et plante ses griffes dans un carton resté là pour allumer le feu.

    Emilie était venue avec sa maman, 3 semaines plus tôt, visiter ce refuge d’animaux et avait été troublée par les regards et la puissance de tristesse qui émanait des yeux de certains chiens.  Elle s’était imaginée tous les coups et les abus qu’ils avaient dû endurer et le mépris dont ils avaient été sujets.

    Puis sa maman l’avait conduit vers le coin des chats derrière les bouquets  de lavande  qui ornaient les allées.

    C’est là qu’elle l’avait  aperçu alors qu’il ne prêtait  attention qu’à son ombre  qu’il essayait d’attraper à grand coup de pattes.  

    Le chaton s’était arrêté de jouer en voyant arriver la fillette, pour aller directement se  frotter dans ses jambes..  Totalement sous le charme, ils s’étaient adoptés.. Pour la vie .

    Pin It

    29 commentaires
  • Atelier de Ghislaine    

     Heberger image

    l'enfer de June

     

    Avant galère solitaire confondre planchasser- livre présent

     

    June était assise par terre, dos appuyée sur la tôle de l’abri de jardin où elle s’était réfugiée.

    Pour chasser ses idées noires elle  repensait à sa vie d’avant : une vie sans  galère.

    Mais depuis qu’ils avaient emménagé dans cette ville, chaque jour, elle devait essayer de se  confondre dans le flot des élèves du collège qu’elle fréquentait.  Car bien que Timide et solitaire, elle avait été immédiatement prise pour tête de turque. Elle était harcelée sans relâche depuis des semaines mais n’avait rien dit à personne.

     Elle écrivait sur son journal intime, un petit  livre rose, son plan pour que cesse tout ça.

    C’était décidé il n’y aurait pour elle, plus de présent. Elle attrapa la corde qu’elle accrocha à la poutre  puis mis sa tête dans le nœud.

    j'ai imaginé deux fins : 

    1)

    Elle fit basculer le tabouret où elle était montée et se balança au bout de la corde..

    2)

      Elle fit basculer le tabouret où elle était montée et se retrouva projetée à terre.. La poutre venait de céder sous son poids...

    nathie

     

     

     

    Pin It

    31 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique