• Atelier de Ghislaine

  •  

    Débat, convaincre, argumenter, échanger,expliquer, délibérer, écouteurs, assemblée.

     Ou le thème "" Réunion""

     

     

    Assis sur son  siègeArthur essayait de comprendre de quoi parlait ce débat. « Ces écouteurs ne fonctionnent pas » se dit il, il « serait temps de les échanger ».

    En effet, il entendait le discours une fois en russe une fois en arabe.

    Il y avait là sur l’estrade, une jeune adolescente en train d'expliquerd’argumenter et d’essayer de convaincre cette assemblée de vieux bonhommes qui avaient l’âge de son grand père sur l’urgence de la prise de décision concernant le réchauffement de la planète. Du déjà vu pensa t il. Il se demanda pourquoi il se trouvait là à les écouter délibérer.

     

    nathie08/06/2020

     

     

     

     

    Pin It

    30 commentaires
  •  

    le casting

    Atelier 121 :  

    Mot, idée, absente,vide, fin, texte, infini, émotion

     

     

    le casting

    Assise sur le bord de la fenêtre elle fixait  le vide

    Elle avait beau essayer, aucun mot ne sortait de sa bouche.

    Elle aurait voulu hurler cette  émotion qui l’envahissait.

    Une seule idée la terrorisait le sentiment de ne pas y arriver.

    Elle se leva et avec une prudence infinie elle descendit de son perchoir.

    Elle attrapa le script pour relire son texte. Le titre la fit à demi sourire : ‘"l'absente.

    Elle se laissa tomber lourdement sur son lit … Le casting est pour demain se dit-elle je ne serais jamais prête... puis elle s'entendit dire à voix haute : l’absente ce sera moi, fin de l'histoire!

     

     

    nathie 14/05

    Pin It

    17 commentaires
  • atelier 120 de Ghislaine

     

    le nettoyage par le vide

    mots imposés : Jeter, trier, ranger, vider, abus, refuge, mépris, volonté

     

    le nettoyage par le vide

     

     

    C'est pour se vider l'esprit que certaines femmes trouve refuge dans le ménage à outrance ..

    Sans même y penser,  elles se mettent à ranger,à trier,à vider les tiroirs et à jeter tout ce qui, à leurs yeux, n'a plus de valeur.

    Inconscientes parfois d"être dans l'abus ou au mépris de leur volonté, elle procèdent méticuleusement à ce qu'on appelle le nettoyage par le vide...

     

    et vous le ménage c'est  un peu beaucoup passionnément ? 

    nathie 3/05/20

    Pin It

    25 commentaires
  •  

     

     

    atelier 119 de Ghislaine

    La séparation

     

    Les 8 mots :  Face, regard, fuir, peur, réserve, cap, donner, énergie, famille, stimuler

     

    La séparation

     

     je ne ressens rien,  étrange. Je crois que j’ai franchi un cap pensa t il sur le moment. 

    il venait de dépenser une énergie folle à essayer de se stimuler

    ça ne sert à rien de fuir  se répétait il.  La peur n’évite pas le danger de toute façon mieux vaut faire face..

    tiens, murmura t il,  j’ai déjà entendu ça quelque part ? Maman le disait souvent..

    maman... la seule famille qu’il n’eu jamais eu..  

    Maman qui n’est plus…  aurait elle su me donner la force d’affronter le regard de cette femme qui venait de mettre fin à leur relation ? 

    et c’est sans aucune réserve qu’il la remercia d’avoir fait la démarche avant lui.. 

     

    à présent qu’il était seul à repenser à tout ça il se dit que c'était de toute façon mieux comme ça…

     

    nathie 18 avril 20

     

     

     

     

    Pin It

    16 commentaires
  • la course du temps

     

    Empreinte, visible, brume, froisser 

    envers, légendaire, clapotis, frimas.

     

    ou le thème "" Temps ""

     

     

    la course du temps

     

    Les frimas du matin s’estompent à mesure que le temps passe.  Bientôt la brume ne se lèvera plus sur l ‘étang de la forêt. La chaleur deviendra visible comme les légendaires oasis des desserts : des impressions de courants d’air froissés qui ondulent 

    Le moindre clapotis  laissera une empreinte sur la surface de l’eau. Chaque nénuphar révélera une vie camouflée. 

      Puis l’été va s’installer aussi vite que printemps s’en est allé.  

    Le temps s’enfui envers et contre tout et sans que l’on puisse rien y faire. 

    et la vie continue toujours en dépit de tout car rien ne saurait arrêter la course du temps..

     

    10/04/20  nathie

    Pin It

    17 commentaires
  • où l'homme s'arrête la nature revient

     8 mots 

    Difficile, coup, réaliste, esprit, souci, adepte, égarement, indépendant.

     où le thème '' Nature "

     

    Venise depuis le Coronavirus                 Venise avant  le Coronavirus    


    Aujourd'hui 1er avril, j’aurai tant aimé vous dire que tout ceci n’était qu’un poisson d’avril que nous avons tous été victimes d’un moment d’égarement collectif mais non …

    Soyons réalistes :  il est difficile d’imaginer  que la situation va s’arranger d’un coup.

     Nous sommes dans un  cauchemar  .. mais il est bien  réel c’est là le souci.

    Autrefois si indépendants, les adeptes des voyages ne reprendront pas  leur activités de sitôt.  Ce n’est pas demain que nous passerons les frontières l’esprit tranquille.

    Le point positif dans tout ça : c’est la nature qui profite du  ralentissement général des activités de l’homme et nous pouvons au moins nous réjouir de ça.. car où l'homme s'arrête la nature revient ...

     

    nathie 1er avril 2020

     

     

     

    Pin It

    33 commentaires
  •  

    Atelier 116 de Ghislaine 

    un bien courte grasse matinée...

     

    les 8 mots :

    Aurore, plaisir, lac, faux, gloire, Tranquille, matin, chaleur.

    où le thème '' Scène de Vie ""

     

     

    C’est un dimanche matin comme les autres,

    Aurore savoure  le plaisir tranquille de traînasser dans la chaleur de son lit.

    Quand son chien vient énergiquement lui lécher le visage.

    Elle sait qu’il va falloir qu’elle se lève.

    ‘’oh oh doucement Mistik" dit elle, "y’a pas le feu au lac" Ok oh, je me lève.".

    et là, elle voit le chien remuer la queue en signe de gloire..

    ça c’est sûr, en matière de communication avec les animaux rien n’est faux

    et c’est parti !

    elle passe un peignoir et ouvre la porte fenêtre et le chien file direct dans le jardin…

    nathie 27/03/20

     

    Pin It

    20 commentaires
  • Atelier 115 de Ghislaine

    avec les mots 

    Puits, vengeur, mur, ragot, visage, attitude, rancœur, recul.

     

    Un bon polar  ...

     

    Un bon polar

    ‘’C’est en prenant du recul qu’on peut voir le haut du mur’’ tu m’étonnes.. pensa Margaux.
    Elle fronçait les sourcils à chaque paragraphe qu’elle lisait.
    Le titre de ce polar l’avait pourtant attirée comme l’acier à un aimant ‘’l’attitude du vengeur est le visage de la rancœur’’ et maintenant qu’elle le lisait elle s’ennuyait à mourir. A Chaque page, il lui semblait glisser dans un puits sans fin.
    Stop ! fini ! s’entendit- elle dire à voix haute.. Ce bouquin est pourri , Naze, rien à en tirer.. ça m’apprendra continua t elle : Je n’écouterai plus les ragots de bibliothèque je me fais toujours avoir..
    Elle prit le livre et le jeta sur une pile qui se trouvait sur la petite table du salon, attrapa la télécommande et alluma la TV.

    nathie 12/03/20

    Pin It

    16 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

    l'album photo



    Les 8 mots : Résurrection, tendresse, ascension, mars,question, ressac, brûlant. Parfait

    et le thème : Avenir

    toute une vie dans un album

    Le vieil homme tournait les pages d’un album photo avec une certaine tendresse

    A chaque image, il revivait l’instant : l’ascension du Mont Blanc en Mars 1949 juste après la grande guerre, le ressac des vagues sur son catamaran en 1951. 

    A l’époque tout lui semblait si parfait il ne se posait pas de question

    Aujourd’hui brûlant de fièvre, il n’imaginait pas avoir une chance de résurrection

    « J’ai fait mon temps, dit il et j’ai bien vécu, maintenant c’est ton tour d’écrire ton nom dans l’histoire »… d’accord papa,  mais pour l’instant il faut te reposer ». Il ferma l’album photo puis s'endormi…

     

    nathie 27/02/20

     

    Pin It

    20 commentaires
  • le vague à l'ame du cuisinier

    Défi n° 112 de Ghislaine

    Les 8 mots imposés sont  : Vouivre, ivre, cuivre, givre, vivre, poursuivre, poivre, déprime.

    le vague à l'ame du cuisinier

     

    Le cuisinier de hôtel titubait dans les couloirs. Est-ce parce qu’il était ivre qu’il voyait des vouivres le poursuivre

    Il faut dire qu’il traversait une période de déprime tenace comme le givre en hiver. Tous les jours il se demandait s’il lui fallait continuer à vivre avec ce vague à l’âme. 

    Mais il continuait : attrapait ses casseroles en cuivre, le sel le poivre et réalisait le plat du jour comme toujours. 

     

    nathie 10/02/20

     

    Pin It

    13 commentaires
  •  

    les mots proposés par Ghislaine

    Blessure, étranger, songe, fou .tourner, subir, écrire, savoir

     

    Les Bavards et les grattent papierLes Bavards et les grattent papier

     

     

    c’est fou comme savoir écrire n’est pas donné à tout le monde.

     Certaines personnes préfèrent tourner sept fois leur langue dans leur bouche, de peur de dire des âneries et de subir des moqueries.

    D’autres chercherons à tout prix à mettre sur le papier les mots qu’ils ont en songe. La seule pensée de prendre la parole devant des étrangers   les bloque et  est totalement contraire à  leurs convictions intimes, comme une blessure qui ne saurait guérir.

    C’est ainsi il y a les bavards d’un côté et les grattent papier de l’autre.

     

    Nathie 30/01/2020

    Pin It

    20 commentaires
  • Mon Texte pour Mon Atelier 110

    Atelier n°110 : avec les mots : 

    Inconnu, hagard, confidence, trèfles, prédire, escorter, suivre, courir.

     

    Les voyages en avion

     

    Les Voyages en Avion.

    Je vais vous faire une confidence : Je déteste les voyages en avion.

    Personne ne peut prédire lorsqu’il part en voyage, que tout se passera bien.

    Je ne suis pas de celles qui se promènent  avec leurs trèfles à 4 feuilles dans leur portefeuille, mais l’inconnu me fait toujours  peur. Rien que d’y penser j’ai l’air hagard et me sens perdue .

    Car voyager m’a souvent conduite vers des situations inconfortables.

     Je n’ai pas eu beaucoup d’occasion de prendre l’avion dans ma vie. Mais il m’en reste un souvenir assez négatif.  De manière générale, on vous fait venir des heures avant l’heure du départ il vous faut suivre les instructions à la lettre et à la dernière minute il faut courir partout pour embarquer.

    A moins d’avoir son jet personnel et d’être escortée telle une star ou encore mieux avoir la possibilité de se téléporter d’un point à un autre mais ça c’est du domaine de la science-fiction. Alors moi le plus souvent c’est en voiture que je fais le parcours.

    De toute manière aujourd’hui je n'ai plus la possibilité d'aller bien loin....

     

    nathie 25/01/2020

     

     

    Pin It

    13 commentaires
  •  

     

    Atelier 108 de Ghislaine elle propose 8 mots

    question sans réponse

    Chaos, doute, affreux, cassure, finir, dissiper, briser, craquer.

     

    question sans réponse

     

     

    Je vais finir par craquer, c’est le chaos.ou pas ?


    C’est affreux d’être dans le doute. Il faudrait pouvoir briser la glace ,
    dissiper les malentendus et une fois pour toute, réparer la cassure provoquée par la longue attente.


    Et cette question sans réponse : immortels, ne le sommes-nous que pour cette vie ?

    mais personne n’est jamais revenu déjà pour nous dire si l’on nous y attends ou pas…

    Nathie 15/10/19

     


    A maman tu aurais eu 77 ans ce jour mais tu es de l’autre coté j’imagine que tu y es bien si tu y es restée comme tous ceux qui y sont partis avant et après toi comme Nico mon frère…vous me manquez tant.

     

     

    Pin It

    30 commentaires
  • Atelier 107 de Ghislaine 

     

    Un Choix Cornélien

    8 mots à placer dans une histoire : Moment, chose corps, sort, chauffer, imaginer, raconter, abriter.

    ou  Un texte avec le plus possible de mots finissant par le son "" ette ""

     

    j'ai choisi d'associer les deux difficultés.. 

     

    C’est au moment très précis ou la sonnette de la porte d’entrée retenti que je me dit « Oh non. .pas maintenant, j’ai envie d’aller aux toilettes ! »

    aie aie aie, coquin de sort, je n’ose imaginer quel enquiquineur se trouve dernière la porte et quelle sornettes il est sur le point de me raconter.

    Quelque chose me dit « ignores le donc fillette et va vite t’abriter dans les cabinets et faire ta petite pissette.

    Après tout c’est mon corps qui décide : chauffer le trône est ma priorité première.. je ne suis là pour personne.

    Nathie 10/10/19

    Pin It

    17 commentaires
  •  

    la prise de decision

    pour son atelier N°106 , Ghislaine nous propose 8 mots : 

    Vise, base, avenir, jamais, Battre, verser, fustiger, croire.

    ou Au moins 5 mots finissants par "" ique ""

     

    j'ai choisi d'unir les deux difficultés... voici mon texte : 

     

    la prise de decision

     

    C’est scientifique, qui vise la lune atterrit au mieux dans les étoiles !

    il suffit de croire que pour se construire un avenir idyllique il faut juste partir sur de bonnes bases

    Bien sûr, ne jamais se laisser aller, avoir l’esprit critique et toujours battre le fer quand il est encore chaud devrait permettre d’éviter de verser quelques larmes.

    Car si la vie est magnifique, voir même par moments fantastique, personne ne saurait éviter de  se faire violence au moment des prises de décision.

    Et comme s’il ne suffisait pas de nous avoir  laissé le libre arbitre.. se faire fustiger ou pas dépendra sans doute de nos choix..

     

    nathie 20/09/19

    Pin It

    19 commentaires
  • Atelier n°105 de Ghislaine  pour participer cliquez ↓

    Qui c'est le patron ?

     

    8 mots à placer dans une histoire courte... Torgnole, grisbi, magot, guenille, savoir,faire, planquer, être

     

    Qui c'est le patron ?

    Max et tony venaient de réussir le casse de leur vie en dérobant le grisbi du Crédit Marseillais.

    Il leur fallait trouver un endroit sûr pour planquer le magot.

    Ce qu’il faut, dit max, c’est savoir être discret, ne pas se faire remarquer. On va rester quelques jours ici.

    Tu rigoles dit Tony, j’en ai marre de me trimbaler dans ces guenilles je vais aller chez le tailleur acheter un costume 3 pièces.

    C’est à ce moment que Max lui retourna une torgnole monumentale avant d’ajouter : ‘’Tu ne bougeras pas d’ici sans que je t’en donne l’autorisation. N’oublies pas une chose p’tit gars : le cerveau ici c’est moi’’…

    Tony se mis à marronner dans sa barbe quelques paroles inaudibles… pour finalement acquiescer ok chef ! c’est toi le chef.

     

    nathie 10/09

     

     

    Pin It

    30 commentaires
  •  

     pour participer clique sur cette image ↓ atelier

    Le soldat

    troupe, esprit, sortie, corps, prose, écrits, suite.

     

     

     

    La troupe  progressait rapidement et était déjà pratiquement à la sortie de  la ville ravagée par les bombes, lorsqu’il sentit une vive douleur l’atteindre.

    Il tomba lourdement sur le sol. « Oh non je suis blessé » cria s’il.  Avec la douleur, il sentait sa fin arriver. Son esprit semblait vouloir quitter son corps. Il s’y était préparé à maintes reprises, mais non, ça n’était pas possible , ça ne pouvait pas finir ainsi.

    Il imaginait une suite à vie. Une vie de soldat qui s’achevait ici dans ce champ de ruines au milieu de nulle part.

    Il pris le carnet et le crayon qui ne le quittaient jamais et gribouilla ‘’adieu je vous aime’’ comme dernier message à sa famille.

    On trouverait ses écrits près de son corps. Ce ne serait pas de la prose mais juste quelques mots d’amour laissé là.

    Quand  soudain surgit derrière lui l’équipe médicale.. ‘’Tiens le coup mon gars, on va te sortir de là’’ …

     

     

    nathie 8/09/19

     

    Pin It

    29 commentaires
  • Atelier N°104 de Ghislaine

    ↓ clique pour participer ↓

    Les histoires d'A

    8 mots proposés à mettre dans une histoire : 
    Humeur, reconnaître, moquer, dérouter, enjôleur, faveur, Monsieur, lèvres.
    Et ou un texte avec au moins 5 mots finissants par ine

     

    Les histoires d'A

     

     

    Ludivine se sens d’humeur câline en cette fin d’après midi.
    Il faut reconnaître qu’elle a passé sa journée à regarder des séries à l’eau de rose à la Tv.

    Et même s’il elle a l’habitude de s’en moquer elle aime encore bien les regarder.
    Pas besoin d’être fine pour savoir qui est qui dans ce genre de saop : c’est toujours le même scénario.

    Il y a toujours un monsieur au regard enjôleur qui cherche à obtenir les faveurs d’une femme aux lèvres pulpeuses..

    Sans se creuser les ménages, Ludivine devine facilement la suite de leur romance : ils s’aiment et c’est beau.

    Mais l’amour est une belle rose jonchée d’épines. Elle ne se laisse pas dérouter par les événements du moment.

    Elle sait que dans quelques épisodes ils finiront par se déchirer. Ainsi va la vie des feuilletons : y’a pas d’amour sans histoires..

     

    nathie 31/08/19

    Pin It

    22 commentaires
  • Atelier de Ghislaine N°102

    pour jouer cliquer sur l'image ↓

    l"addiction de Laurie


    voici les mots qu'elle nous propose

    Sonate, requiem, concerto, allegro, fugue, suite, ouverture, jouer.

    Ou les thèmes, "" plaisirs d'été "", ou ""thème à votre choix"""

     

     

    un concert mémorable

    Un concert  mémorable

     

    Nico était ravi. Ce soir il emmenait sa fille, la petite clémentine 9 ans, voir jouer Mozart l’opéra Rock.

    Dès l’ouverture ils pouvaient apprécier une sonate composée de plusieurs instruments à cordes suivie d’une fugue sur plusieurs voix.

    Les costumes étaient magnifiques mais la prouesse c’était le concerto qui se jouait devant eux.

    On passait d’un morceau plus lent à un allégro exécuté sur un tempo vif et rapide. Et chacun pouvait frapper dans ses mains en rythme. Nico était heureux de voir le sourire de sa fille lorsqu'elle applaudissait. 

    Le requiem de fin était l’apothéose du spectacle et tous les spectateurs se levaient pour faire une ovation bien méritée à cette troupe. Par la Suite Clémentine et Nico allèrent voir toutes les comédies musicales qui se jouaient près de chez eux.

     

    Nathie 12/08/19

     

     

     

     

     

    Pin It

    28 commentaires
  •  

    Atelier 101 de Ghislaine clique ⇓ pour participer

    l"addiction de Laurie

    voici les mots proposés pour faire une histoire

    Doux, dodu, dominer, discrétion,

    allergique, traiter, besoin, conseil

     

     

     

    l"addiction de Laurie

     

    Laure avait toujours été allergique aux chats. Elle le savait,  mais s’était plus fort qu’elle : elle n’arrivait pas à leur résister. 

    Chaque fois qu’un matou dodu s’approchait d’elle, elle ne pouvait dominer ce besoin de passer sa main dans son doux pelage. Fatalement s’en suivaient crises d’éternuement et brûlures dans les yeux.

     Je devrais sans doute demander  conseil à un spécialiste songeait elle parfois. J’ai vu qu’un cabinet d’hypnose a ouvert près de mon travail. C’est peut-être la solution pour me faire traiter en toute discrétion pour me délivrer de cette addiction. Mais en avait-elle vraiment envie ?

     

    31/07/19 nathie13or

     

    Pin It

    26 commentaires
  • Atelier de Ghislaine : elle propose 8 mots pour faire un texte.

    Lâchement, mines, année, casser, grimacer, symptômes, vilain, silence.

     

    Pensée d'un mineur

     


    Pensées d’un mineur

    8 aout 1956 ça fait déjà une année que j’ai quitté mon Italie natale pour travailler dans les mines de Marcinelle.
    La Belgique nous avait été décrite comme la terre promise. Bientôt je ferai venir ma fiancée.
    Jour après jour j’ai appris à ne plus grimacer, à accepter mon sort : me casser le dos dans les galeries noires du "Bois du Cazier".

    Creuser tous les jours toujours plus bas, pousser des wagonnets comme un vilain galérien condamné aux travaux forcés.
    Je ne suis pas en forme aujourd'hui, lâchement j’ai passé mon tour à Francesco. Je l’ai dépanné la semaine dernière,il n’a pas su me refuser ce service il est au fond à 880 mètres. il est 8 h du matin..
    Je me souviens de ce silence spécifique juste avant le coup de grisou comme des symptômes annonciateur d’une catastrophe imminente. Les oiseaux ont arrêté de chanter.
    Francesco n’est plus.. il m’a sauvé la vie. Il n’est plus comme 262 de mes camarades descendus ce mercredi

     

     

    30.06.2019 Nathie (en hommage aux mineurs de Marcinelle ). d’après des faits historiques

    Pin It

    20 commentaires


  • atelier 97 de Ghislaine pour participer ==>> ici


    Le départ

     

    Placer les 8 mots suivant dans une histoire courte :

    Plaire, aise, place, salle, nette, produit, travers, droit

     

    Elle devait faire place nette de tout ce qu’elle avait connu auparavant.

    Elle ne se  sentait pas à son aise pourtant c’était son droit de changer de vie.

    La vérité lui était apparue et le déclic c’était produit alors qu’elle faisait les poussières dans l’appartement.

    Elle avait vu une fois de plus  son visage meurtri au travers d’un miroir.

    Elle devait profiter  de son absence, attrapa quelques vêtements qu’elle fourra dans un sac et s’enfuit.

    Ça ne va pas lui plaire pensa t elle en refermant la porte de cette grande salle sans âme…

     

     

    nathie 30.05.2019

    Pin It

    37 commentaires
  •  

    Atelier n°89 de Ghislaine.. pour participer ==>>ici

    avec les mots

    Instants, impensable, réalité, destin  fugues, oiseaux, fermer, quitter.

     

    un fabuleux destin

     

    un fabuleux destin..

    Il n’avait qu’a fermer les yeux pour revivre ces instants de son passé, les foyers,  les fugues, les copains, les joints.. A cette époque son destin lui semblait tout tracé et il savait qu’il ne ferait pas  long feu dans cette vie là.

    Il aurait été impensable pour lui de quitter ce monde de dépravés. 

    Le chant des oiseaux et le clapotis de l’eau le ramena à sa réalité : oui,  aujourd’hui il était devenu quelqu’un de bien.  

    Il avait réussi, en dépit de tout et il ne devait son succès qu’à lui-même.

     

    nathie 10/02/19

     

     

    Pin It

    22 commentaires
  • Atelier de Ghislaine n°88 pour participer c'est ici

    1 ronde de mots : placer ses mots dans une histoire

    Appuyé, tronc, effiloché, tenue,  pourtant, risque, suite, visite.

    ou

     2  un texte de votre choix sur le thème "" campagne ""

     

     

    j'ai choisi d'appliquer les deux difficultés ensembles..

     

    Naissance d'un Best Seller

    ‘’naissance d’un best Seller’’..

     

    Appuyée sur le tronc d’un chêne centenaire elle contemplait cet endroit de verdure exceptionnel qui l’entourait.

    Ici sa tenue n’avait pas d’importance et personne ne lui ferait remarquer que son pull était tout effiloché.

    Pourtant  elle ne cessait d’y penser et elle s’en voulait. Quel risque courait-elle ici ?

    « c’est stupide se dit-elle, personne ne me connais, personne ne viendra me rendre visite. »

     Elle avait choisi la suite 4 épis d’une maison d’hôtes à l’abri des regards et de la ville.

    Vraiment, ce petit coin de campagne était l’endroit idéal pour commencer son nouveau roman policier..

    Elle pris son carnet de note et commença à écrire les 1er mots ’’je m’appelle Rose… je suis née en 1932….

    Nathie 28/02/19

    Pin It

    18 commentaires
  •  

    atelier 87 de Ghislaine clique ici pour particper

     

    faire une petite histoire avec les mots suivants :

    Ame, état, mal, être, corpsrendre, vent, idée.

     

    Fatigué !

     

    Il travaillait depuis des heures et se trouvait dans un état second.

    Il pouvait se rendre compte de son état de fatigue. Il avait froid, il était mal : non seulement son corps était tout endolori mais son âme même ne semblait plus avoir de raison d’être

    Un vent léger vient lui caresser le visage.. il va fondre s'il fait chaud se dit il. Chasse donc cette mauvaise idée de ta tête, ce n’est pas comme ça que tu avanceras. Il se rendit compte qu’il parlait à voix haute.

    Il repris son travail là où il s’était arrêté..

    20/02/2019 nathie

     

    Pin It

    18 commentaires
  • Atelier 86 du 10 Février 2019 de Ghislaine 

    pour participer ========>>> cliquer ici

    écrire une petite histoire avec les mots :

    Ambre, chant, flambée, fébrile, merle, affiché, affoles, brailler,

    Résultat de casting...

     

     

    Laure se trouvait parmi une dizaine de personnes qui se bousculaient devant le tableau des résultats.
    Elle était fébrile et cherchait si son nom était affiché sur les ‘’ rôles attribués ». Cette liste affoles les foules pensa-telle.
    Ils avaient été une bonne centaine à s’être présenté à ce concours de chant.
    Elle en avait entendu quelques-uns brailler comme des nuls. Aussi, au fond, elle était confiante et elle pensait qu’elle avait sans doute une chance d’être sélectionnée pour un petit rôle.
    Le jour de l’audition elle avait porté, en guise de gri-gri, la broche en ambre de sa grand-mère. Avant son tour, elle la revoyait sur son fauteuil, devant une belle flambée de cheminée et ces images l’avaient bien relaxée. 
    ‘’A défaut de grives on mange des merles’’ disait souvent sa mamie, mais cette fois ci elle était grandement récompensée : son nom apparaissait sur la liste suivit de ‘’Rôle principal’’. C’était gagné ! elle serait la vedette de la nouvelle comédie musicale.

     

    10/02/19 Nathie

    Pin It

    27 commentaires
  • Atelier  de Ghislaine n° 85 du 30 Janvier 2019

    pour participer ==>> ICI

    avec les mots

    Heure, bleu, souci, oubli,
    côtoie, exister, éternité, cesse

    ou

    un texte de votre choix sur le thème ""Nuit""

     

     

    J'ai choisi d'associer les deux difficultés... 


    Demain est un autre jour

     

    ..................

    Demain est un autre jour

     

    J’aime cette heure de la journée, où le ciel bleu côtoie le rouge de la tombée de nuit.

    C’est le moment où le jour cesse d’exister. Il  cède sa place à la pénombre qui envahit l’horizon.

    C’est ainsi depuis l’éternité.

    Mais aucun souci à se faire :  demain le soleil se lèvera et le ciel sera bleu...

    Comme toujours.

     

     

    Nathie 31/01/19

    Pin It

    24 commentaires
  •  

     


    exercice de Ghislaine =====>>>FACE AU PASSE

     

    C’est ce soir qu’elle doit voir son ami perdu de vue depuis une dizaine d’années.

    «  Ça y est je suis prête » se dit-elle.

    Un dernier regard dans le miroir, elle replaça une mèche de cheveux sur le côté de son visage et elle quitta son appartement en toute hâte.

    Il devait y avoir au  moins deux ans qu’elle le recherchait via les réseaux sociaux ce qui rendait très jaloux son compagnon.

    « Tu n’as pas à t’inquiéter » lui lança-t-elle en claquant la porte,  ça ne va pas me prendre longtemps.

    Sur la route elle ne cessait de penser à ce qu’aurait pu être sa vie si elle ne l’avait pas éconduit neuf ans plus tôt. Peut-être serait-elle devenue riche ?.  Et c’est la tête pleine d’anciens souvenirs, qu’elle entra dans la brasserie « Le chez nous » où ils s’étaient donné RDV..

    Sans hésitation elle se dirigea vers le fond de l’établissement d’un pas ferme et déterminé. « tu ne flanchera pas » se répétait elle…

    Il était là, assis à une table une bière à la main…

     

     

    pour toutes celles qui m'ont demandé une suite à cette histoire

     

     .......


    Tout de suite elle eut l’impression d’avoir déjà vécu ce moment.

    IL n’avait pas changé : toujours aussi ringard pensa t elle. Mais qu’est-ce que je fais là. ? ‘’

    Elle s’approcha de la table ‘’bonjour dit-elle d’une voix haute’’ c’est moi Annie.

    « Tu es encore plus belle que dans mon souvenir répondit il

     C’est vrai qu’elle était toujours la même : grande,  mince,  blonde elle avait toujours eu beaucoup de classe.

    Purée même sa voix n’as pas changé pensa t elle. c’est fou ce qu'on enregistrer en mémoire.

     Elle s’assit en face de lui et sans s’en rendre compte le dévisagea de la tête aux pieds.

    Il portait une chemise à carreaux style vichy bleue clair qui lui donnait un air d’adolescent attardé. Une grosse moustache grisonnante et des lunettes carrées. Ses cheveux sel  et poivre étaient mi longs, mal coiffés et lui paraissaient même sales.

    Tu n’as pas trop changé non plus répliqua-t-elle. 

    - Alors que fais-tu de ta vie  demanda-t-il ?

    -je suis bibliothécaire. J’ai une boutique pas trop loin. Et toi ? ‘’

    - Et bien moi je suis en ce moment en phase de reconversion. La société qui m’employait a fermé et je me suis retrouvé sans emploi. À 45 ans la poisse tu t’imagines mais je vais rebondir.. Je fais un stage pour passer mon permis poids lourd. J’envisage de devenir routier.

    Pourquoi est-ce que tu voulais me revoir ?  Demanda t il

    Eh bien c’est un pari que je me suis fait : retrouver tous les hommes qui ont plus ou moins compté pour moi avant de me marier.

    Oh tu vas te marier prochainement ?

    Oui c’est prévu. Il s’appelle Antoine et il tient la bibliothèque avec moi nous nous sommes bien trouvés tous les deux.

    Moi je n’ai jamais trouvé chaussure à mon pied dit-il en rigolant. Tu veux boire quelque chose ? Garçon une autre bière et ..

    Un expresso dit elle.

     

    Elle sentait qu’elle devait vite prendre congé elle s’en voulait d’avoir été si curieuse et cherchait le moyen de se dégager de cette conversation.

    Je n’ai pas beaucoup de temps dit-elle je travaille cet après midi

    Mais ça m’a fait plaisir de te revoir.

    Elle termina son café en toute hâte puis se leva.. eh bien à bientôt sans doute, elle sorti de la brasserie sans qu’il ne puisse dire un mot..

    Dehors elle pris une grande bouffée d’air .. Plus jamais se dit elle, plus jamais je ne rechercherai quelqu’un du passé.

    Elle venait de se rendre compte qu’elle avait, 9 ans plus tôt, pris le bon chemin.

     

     

     


    23 commentaires
  • Atelier n° 84 de Ghislaine du 20 Janvier 2019

    pour participer ===>> ici 

    placer les mots :

    pleine, prête, jaloux, miroir,

    penser, avoir, prendre, voir

    et ou au moins 5 mots contenant

    CHE

     

    mon histoire: 

    Face au passé 

     

    Face au passé

     

    C’est ce soir qu’elle doit voir son ami perdu de vue depuis une dizaine d’années.

    «  Ça y est je suis prête » se dit-elle.

    Un dernier regard dans le miroir, elle replaça une mèche de cheveux sur le côté de son visage et elle quitta son appartement en toute hâte.

    Il devait y avoir au  moins deux ans qu’elle le recherchait via les réseaux sociaux ce qui rendait très jaloux son compagnon.

    « Tu n’as pas à t’inquiéter » lui lança-t-elle en claquant la porte,  ça ne va pas me prendre longtemps.

    Sur la route elle ne cessait de penser à ce qu’aurait pu être sa vie si elle ne l’avait pas éconduit neuf ans plus tôt. Peut-être serait-elle devenue riche ?.  Et c’est la tête pleine d’anciens souvenirs, qu’elle entra dans la brasserie « Le chez nous » où ils s’étaient donné RDV..

    Sans hésitation elle se dirigea vers le fond de l’établissement d’un pas ferme et déterminé. « tu ne flanchera pas » se répétait elle…

    Il était là, assis à une table une bière à la main…

     

    nathie 20/01/2019

    Pin It

    21 commentaires
  •  

    reflexion personnelle

    pour participer clique ici

    atelier n° 80 de Ghislaine

    mots à placer dans un texte de votre création :

    Stupide, rancune, méfiance, oubli, peur, raison, jamais, dommage.

    reflexion personnelle

    réflexion personnelle 

    Je ne sais pour quelle stupide raison certaines personnes gardent rancune sur des faits qu’on pourrait qualifier d’anodins.

    Je pense qu’il doit s’agir d’un système de méfiance qui se met en marche alors qu’il serait tellement plus simple de placer ses souvenirs là dans l’oubli.

    A tort ou à raison, ou simplement par peur, il est dommage de les voir se torturer lorsque des faits du même ordre se produisent à nouveau..

    Personnellement j’essaie de ne jamais laisser la rancune envahir mes sentiments..

     

    pourtant j’en ai vu croyez moi. et j'en vois encore. et vous ?

    nathie 9/12/2018

    Pin It

    33 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique