• Atelier de Ghislaine

  • Atelier de Ghislaine N°102

    pour jouer cliquer sur l'image ↓

    l"addiction de Laurie


    voici les mots qu'elle nous propose

    Sonate, requiem, concerto, allegro, fugue, suite, ouverture, jouer.

    Ou les thèmes, "" plaisirs d'été "", ou ""thème à votre choix"""

     

     

    un concert mémorable

    Un concert  mémorable

     

    Nico était ravi. Ce soir il emmenait sa fille, la petite clémentine 9 ans, voir jouer Mozart l’opéra Rock.

    Dès l’ouverture ils pouvaient apprécier une sonate composée de plusieurs instruments à cordes suivie d’une fugue sur plusieurs voix.

    Les costumes étaient magnifiques mais la prouesse c’était le concerto qui se jouait devant eux.

    On passait d’un morceau plus lent à un allégro exécuté sur un tempo vif et rapide. Et chacun pouvait frapper dans ses mains en rythme. Nico était heureux de voir le sourire de sa fille lorsqu'elle applaudissait. 

    Le requiem de fin était l’apothéose du spectacle et tous les spectateurs se levaient pour faire une ovation bien méritée à cette troupe. Par la Suite Clémentine et Nico allèrent voir toutes les comédies musicales qui se jouaient près de chez eux.

     

    Nathie 12/08/19

     

     

     

     

     

    Pin It

    27 commentaires
  •  

    Atelier 101 de Ghislaine clique ⇓ pour participer

    l"addiction de Laurie

    voici les mots proposés pour faire une histoire

    Doux, dodu, dominer, discrétion,

    allergique, traiter, besoin, conseil

     

     

     

    l"addiction de Laurie

     

    Laure avait toujours été allergique aux chats. Elle le savait,  mais s’était plus fort qu’elle : elle n’arrivait pas à leur résister. 

    Chaque fois qu’un matou dodu s’approchait d’elle, elle ne pouvait dominer ce besoin de passer sa main dans son doux pelage. Fatalement s’en suivaient crises d’éternuement et brûlures dans les yeux.

     Je devrais sans doute demander  conseil à un spécialiste songeait elle parfois. J’ai vu qu’un cabinet d’hypnose a ouvert près de mon travail. C’est peut-être la solution pour me faire traiter en toute discrétion pour me délivrer de cette addiction. Mais en avait-elle vraiment envie ?

     

    31/07/19 nathie13or

     

    Pin It

    26 commentaires
  • Atelier de Ghislaine : elle propose 8 mots pour faire un texte.

    Lâchement, mines, année, casser, grimacer, symptômes, vilain, silence.

     

    Pensée d'un mineur

     


    Pensées d’un mineur

    8 aout 1956 ça fait déjà une année que j’ai quitté mon Italie natale pour travailler dans les mines de Marcinelle.
    La Belgique nous avait été décrite comme la terre promise. Bientôt je ferai venir ma fiancée.
    Jour après jour j’ai appris à ne plus grimacer, à accepter mon sort : me casser le dos dans les galeries noires du "Bois du Cazier".

    Creuser tous les jours toujours plus bas, pousser des wagonnets comme un vilain galérien condamné aux travaux forcés.
    Je ne suis pas en forme aujourd'hui, lâchement j’ai passé mon tour à Francesco. Je l’ai dépanné la semaine dernière,il n’a pas su me refuser ce service il est au fond à 880 mètres. il est 8 h du matin..
    Je me souviens de ce silence spécifique juste avant le coup de grisou comme des symptômes annonciateur d’une catastrophe imminente. Les oiseaux ont arrêté de chanter.
    Francesco n’est plus.. il m’a sauvé la vie. Il n’est plus comme 262 de mes camarades descendus ce mercredi

     

     

    30.06.2019 Nathie (en hommage aux mineurs de Marcinelle ). d’après des faits historiques

    Pin It

    20 commentaires


  • atelier 97 de Ghislaine pour participer ==>> ici


    Le départ

     

    Placer les 8 mots suivant dans une histoire courte :

    Plaire, aise, place, salle, nette, produit, travers, droit

     

    Elle devait faire place nette de tout ce qu’elle avait connu auparavant.

    Elle ne se  sentait pas à son aise pourtant c’était son droit de changer de vie.

    La vérité lui était apparue et le déclic c’était produit alors qu’elle faisait les poussières dans l’appartement.

    Elle avait vu une fois de plus  son visage meurtri au travers d’un miroir.

    Elle devait profiter  de son absence, attrapa quelques vêtements qu’elle fourra dans un sac et s’enfuit.

    Ça ne va pas lui plaire pensa t elle en refermant la porte de cette grande salle sans âme…

     

     

    nathie 30.05.2019

    Pin It

    37 commentaires
  •  

    Atelier n°89 de Ghislaine.. pour participer ==>>ici

    avec les mots

    Instants, impensable, réalité, destin  fugues, oiseaux, fermer, quitter.

     

    un fabuleux destin

     

    un fabuleux destin..

    Il n’avait qu’a fermer les yeux pour revivre ces instants de son passé, les foyers,  les fugues, les copains, les joints.. A cette époque son destin lui semblait tout tracé et il savait qu’il ne ferait pas  long feu dans cette vie là.

    Il aurait été impensable pour lui de quitter ce monde de dépravés. 

    Le chant des oiseaux et le clapotis de l’eau le ramena à sa réalité : oui,  aujourd’hui il était devenu quelqu’un de bien.  

    Il avait réussi, en dépit de tout et il ne devait son succès qu’à lui-même.

     

    nathie 10/02/19

     

     

    Pin It

    22 commentaires
  • Atelier de Ghislaine n°88 pour participer c'est ici

    1 ronde de mots : placer ses mots dans une histoire

    Appuyé, tronc, effiloché, tenue,  pourtant, risque, suite, visite.

    ou

     2  un texte de votre choix sur le thème "" campagne ""

     

     

    j'ai choisi d'appliquer les deux difficultés ensembles..

     

    Naissance d'un Best Seller

    ‘’naissance d’un best Seller’’..

     

    Appuyée sur le tronc d’un chêne centenaire elle contemplait cet endroit de verdure exceptionnel qui l’entourait.

    Ici sa tenue n’avait pas d’importance et personne ne lui ferait remarquer que son pull était tout effiloché.

    Pourtant  elle ne cessait d’y penser et elle s’en voulait. Quel risque courait-elle ici ?

    « c’est stupide se dit-elle, personne ne me connais, personne ne viendra me rendre visite. »

     Elle avait choisi la suite 4 épis d’une maison d’hôtes à l’abri des regards et de la ville.

    Vraiment, ce petit coin de campagne était l’endroit idéal pour commencer son nouveau roman policier..

    Elle pris son carnet de note et commença à écrire les 1er mots ’’je m’appelle Rose… je suis née en 1932….

    Nathie 28/02/19

    Pin It

    18 commentaires
  •  

    atelier 87 de Ghislaine clique ici pour particper

     

    faire une petite histoire avec les mots suivants :

    Ame, état, mal, être, corpsrendre, vent, idée.

     

    Fatigué !

     

    Il travaillait depuis des heures et se trouvait dans un état second.

    Il pouvait se rendre compte de son état de fatigue. Il avait froid, il était mal : non seulement son corps était tout endolori mais son âme même ne semblait plus avoir de raison d’être

    Un vent léger vient lui caresser le visage.. il va fondre s'il fait chaud se dit il. Chasse donc cette mauvaise idée de ta tête, ce n’est pas comme ça que tu avanceras. Il se rendit compte qu’il parlait à voix haute.

    Il repris son travail là où il s’était arrêté..

    20/02/2019 nathie

     

    Pin It

    18 commentaires
  • Atelier 86 du 10 Février 2019 de Ghislaine 

    pour participer ========>>> cliquer ici

    écrire une petite histoire avec les mots :

    Ambre, chant, flambée, fébrile, merle, affiché, affoles, brailler,

    Résultat de casting...

     

     

    Laure se trouvait parmi une dizaine de personnes qui se bousculaient devant le tableau des résultats.
    Elle était fébrile et cherchait si son nom était affiché sur les ‘’ rôles attribués ». Cette liste affoles les foules pensa-telle.
    Ils avaient été une bonne centaine à s’être présenté à ce concours de chant.
    Elle en avait entendu quelques-uns brailler comme des nuls. Aussi, au fond, elle était confiante et elle pensait qu’elle avait sans doute une chance d’être sélectionnée pour un petit rôle.
    Le jour de l’audition elle avait porté, en guise de gri-gri, la broche en ambre de sa grand-mère. Avant son tour, elle la revoyait sur son fauteuil, devant une belle flambée de cheminée et ces images l’avaient bien relaxée. 
    ‘’A défaut de grives on mange des merles’’ disait souvent sa mamie, mais cette fois ci elle était grandement récompensée : son nom apparaissait sur la liste suivit de ‘’Rôle principal’’. C’était gagné ! elle serait la vedette de la nouvelle comédie musicale.

     

    10/02/19 Nathie

    Pin It

    27 commentaires
  • Atelier  de Ghislaine n° 85 du 30 Janvier 2019

    pour participer ==>> ICI

    avec les mots

    Heure, bleu, souci, oubli,
    côtoie, exister, éternité, cesse

    ou

    un texte de votre choix sur le thème ""Nuit""

     

     

    J'ai choisi d'associer les deux difficultés... 


    Demain est un autre jour

     

    ..................

    Demain est un autre jour

     

    J’aime cette heure de la journée, où le ciel bleu côtoie le rouge de la tombée de nuit.

    C’est le moment où le jour cesse d’exister. Il  cède sa place à la pénombre qui envahit l’horizon.

    C’est ainsi depuis l’éternité.

    Mais aucun souci à se faire :  demain le soleil se lèvera et le ciel sera bleu...

    Comme toujours.

     

     

    Nathie 31/01/19

    Pin It

    24 commentaires
  •  

     


    exercice de Ghislaine =====>>>FACE AU PASSE

     

    C’est ce soir qu’elle doit voir son ami perdu de vue depuis une dizaine d’années.

    «  Ça y est je suis prête » se dit-elle.

    Un dernier regard dans le miroir, elle replaça une mèche de cheveux sur le côté de son visage et elle quitta son appartement en toute hâte.

    Il devait y avoir au  moins deux ans qu’elle le recherchait via les réseaux sociaux ce qui rendait très jaloux son compagnon.

    « Tu n’as pas à t’inquiéter » lui lança-t-elle en claquant la porte,  ça ne va pas me prendre longtemps.

    Sur la route elle ne cessait de penser à ce qu’aurait pu être sa vie si elle ne l’avait pas éconduit neuf ans plus tôt. Peut-être serait-elle devenue riche ?.  Et c’est la tête pleine d’anciens souvenirs, qu’elle entra dans la brasserie « Le chez nous » où ils s’étaient donné RDV..

    Sans hésitation elle se dirigea vers le fond de l’établissement d’un pas ferme et déterminé. « tu ne flanchera pas » se répétait elle…

    Il était là, assis à une table une bière à la main…

     

     

    pour toutes celles qui m'ont demandé une suite à cette histoire

     

     .......


    Tout de suite elle eut l’impression d’avoir déjà vécu ce moment.

    IL n’avait pas changé : toujours aussi ringard pensa t elle. Mais qu’est-ce que je fais là. ? ‘’

    Elle s’approcha de la table ‘’bonjour dit-elle d’une voix haute’’ c’est moi Annie.

    « Tu es encore plus belle que dans mon souvenir répondit il

     C’est vrai qu’elle était toujours la même : grande,  mince,  blonde elle avait toujours eu beaucoup de classe.

    Purée même sa voix n’as pas changé pensa t elle. c’est fou ce qu'on enregistrer en mémoire.

     Elle s’assit en face de lui et sans s’en rendre compte le dévisagea de la tête aux pieds.

    Il portait une chemise à carreaux style vichy bleue clair qui lui donnait un air d’adolescent attardé. Une grosse moustache grisonnante et des lunettes carrées. Ses cheveux sel  et poivre étaient mi longs, mal coiffés et lui paraissaient même sales.

    Tu n’as pas trop changé non plus répliqua-t-elle. 

    - Alors que fais-tu de ta vie  demanda-t-il ?

    -je suis bibliothécaire. J’ai une boutique pas trop loin. Et toi ? ‘’

    - Et bien moi je suis en ce moment en phase de reconversion. La société qui m’employait a fermé et je me suis retrouvé sans emploi. À 45 ans la poisse tu t’imagines mais je vais rebondir.. Je fais un stage pour passer mon permis poids lourd. J’envisage de devenir routier.

    Pourquoi est-ce que tu voulais me revoir ?  Demanda t il

    Eh bien c’est un pari que je me suis fait : retrouver tous les hommes qui ont plus ou moins compté pour moi avant de me marier.

    Oh tu vas te marier prochainement ?

    Oui c’est prévu. Il s’appelle Antoine et il tient la bibliothèque avec moi nous nous sommes bien trouvés tous les deux.

    Moi je n’ai jamais trouvé chaussure à mon pied dit-il en rigolant. Tu veux boire quelque chose ? Garçon une autre bière et ..

    Un expresso dit elle.

     

    Elle sentait qu’elle devait vite prendre congé elle s’en voulait d’avoir été si curieuse et cherchait le moyen de se dégager de cette conversation.

    Je n’ai pas beaucoup de temps dit-elle je travaille cet après midi

    Mais ça m’a fait plaisir de te revoir.

    Elle termina son café en toute hâte puis se leva.. eh bien à bientôt sans doute, elle sorti de la brasserie sans qu’il ne puisse dire un mot..

    Dehors elle pris une grande bouffée d’air .. Plus jamais se dit elle, plus jamais je ne rechercherai quelqu’un du passé.

    Elle venait de se rendre compte qu’elle avait, 9 ans plus tôt, pris le bon chemin.

     

     

     


    23 commentaires
  • Atelier n° 84 de Ghislaine du 20 Janvier 2019

    pour participer ===>> ici 

    placer les mots :

    pleine, prête, jaloux, miroir,

    penser, avoir, prendre, voir

    et ou au moins 5 mots contenant

    CHE

     

    mon histoire: 

    Face au passé 

     

    Face au passé

     

    C’est ce soir qu’elle doit voir son ami perdu de vue depuis une dizaine d’années.

    «  Ça y est je suis prête » se dit-elle.

    Un dernier regard dans le miroir, elle replaça une mèche de cheveux sur le côté de son visage et elle quitta son appartement en toute hâte.

    Il devait y avoir au  moins deux ans qu’elle le recherchait via les réseaux sociaux ce qui rendait très jaloux son compagnon.

    « Tu n’as pas à t’inquiéter » lui lança-t-elle en claquant la porte,  ça ne va pas me prendre longtemps.

    Sur la route elle ne cessait de penser à ce qu’aurait pu être sa vie si elle ne l’avait pas éconduit neuf ans plus tôt. Peut-être serait-elle devenue riche ?.  Et c’est la tête pleine d’anciens souvenirs, qu’elle entra dans la brasserie « Le chez nous » où ils s’étaient donné RDV..

    Sans hésitation elle se dirigea vers le fond de l’établissement d’un pas ferme et déterminé. « tu ne flanchera pas » se répétait elle…

    Il était là, assis à une table une bière à la main…

     

    nathie 20/01/2019

    Pin It

    21 commentaires
  •  

    reflexion personnelle

    pour participer clique ici

    atelier n° 80 de Ghislaine

    mots à placer dans un texte de votre création :

    Stupide, rancune, méfiance, oubli, peur, raison, jamais, dommage.

    reflexion personnelle

    réflexion personnelle 

    Je ne sais pour quelle stupide raison certaines personnes gardent rancune sur des faits qu’on pourrait qualifier d’anodins.

    Je pense qu’il doit s’agir d’un système de méfiance qui se met en marche alors qu’il serait tellement plus simple de placer ses souvenirs là dans l’oubli.

    A tort ou à raison, ou simplement par peur, il est dommage de les voir se torturer lorsque des faits du même ordre se produisent à nouveau..

    Personnellement j’essaie de ne jamais laisser la rancune envahir mes sentiments..

     

    pourtant j’en ai vu croyez moi. et j'en vois encore. et vous ?

    nathie 9/12/2018

    Pin It

    33 commentaires
  • Atelier 78 du 10 Novembre de Ghislaine

    Bataille, colère, travail, fatigue,
    tenir, soulager, capable, sourire.

    ou  placer dans votre texte au moins 5 mots contenant "" oui""

     

     

    confidences d'une dialysée

     

    La force ? c’est d’être capable de sourire et de tenir le coup en dépit de la fatigue.

    Oui bien sûr, il faut toujours  faire un travail sur soi même pour y arriver.

    Oui parfois je suis en colère. 

    Oui parfois la bataille me semble vaine.

     Oui parfois j’ai l’impression que je ne pourrai  pas tenir que c’est perdu d’avance, qu’abandonner pourrait me soulager.

    Et  oui je continue pour l’amour que je reçois et celui que j’ai encore à donner…

     

    13/11/2018  Nathie

    Pin It

    39 commentaires
  • atelier 76 de Ghislaine

    pour participer ==>> Un bal attendu

    Les mots:
    Masqué, rigueur, armée, mensonge, nocturne,
    éphémère, récolte, esprits,
    ou la phrase,
    ""La crème du gratin était là...""

    Un bal attendu

     

     

    Le bal masqué était prévu depuis des mois, tenue de rigueur exigée. Amandine se faisait une joie d’y assister. Fille de colonel de l’armée elle n’avait pas l’occasion de rire beaucoup, et c’est souvent dans le mensonge qu’elle se réfugiait pour inventer sa vie.

    Son père absent, elle était comme un petit animal nocturne qui s’éveille..

    Mais ses rêves étaient éphémères et infructueux et elle le savait.

    On ne récolte que ce que l’on sème se répétait elle souvent. Et les grands esprits se rencontrent.. Alors cette soirée serait peut-être la chance de sa vie.

    le soir venu, la crème du gratin était là il ne lui restait plus qu’à se faire connaitre pour ce qu’elle était vraiment…

     

    25/10/2018 Nathie

    Pin It

    20 commentaires
  •  

     

     

    pour participer clique ===>>

     

    Oulimots du vendredi 12 octobre 2018 :

    avec les mots : Google, marius, verge, dunes, cheval, quiproquo, patience, gorge, rituel.

     

    Marius le rêveur


    Marius est un gamin calme. Pensionnaire d’un orphelinat il trouve le temps interminable. Pourtant il n’est pas mal loti.
    Il pratique des activités sportives notamment du cheval sur les dunes tout près de l’établissement.
    Mais il manque de patience et de jugeote. Ainsi c’est bien souvent qu’il se retrouve au tableau pour avoir répondu à coté aux problèmes de math qui lui ont été donnés en devoir la veille. Des incompréhensions et quiproquos qui le rendent bien triste. Il se sent humilié et bien bête ‘’manque que la verge pour me battre’’ pense t il souvent.
    Marius est un gamin d’aujourd’hui pourtant il n’a pas d’ordinateur et Google n’est pas son meilleur ami comme on dit. Marius est juste un rêveur il préfère observer les rouges gorge dans les arbres comme un rituel au lieu de se consacrer aux devoirs…

     

    12/10/2018 Nathie

    Pin It

    24 commentaires
  •  

    Un Pull fait main
    clique pour participer

    Atelier 73 du 30 septembre

    au moins 5 mots contenant FLA +

    habit, utile, toux, ennui, juste, courage, final , délicat

     

     

    Un Pull fait main

     

    Un pull fait main.

    Installée dans son fauteuil devant les FLAmmes de la cheminée, Rose se donnait du courage pour terminer un pull qu’elle tricotait pour sa petite fille.


    Ce cadeau lui sera utile se rappelait elle en permanence, un habit pour l’hiver qui lui ira bien. Il faut juste que j’arrive à le terminer avant la fin de l’automne. Ce point est délicat, continua t elle  et je suis un peu fatiguée. Et puis surtout c’est d’un ennui indescriptible mais que ne ferais-je pas pour lui faire plaisir ?

    Elle eu un FLAsh : elle revit sa propre grand-mère à l’ouvrage qui lui tricotait son pull avec un FLAment rose sur le devant qu’elle avait tant aimé.

    Je me demande si Mamie Louise avait eu autant de mal pour le finir se dit elle. Au final on reproduit ce qu’on a vu faire.

    Elle entendit des pas et une légère toux derrière elle..


    Hum hum, Mamie c’est moi tu veux un thé ? avec une petite part de FLAn … d’un coup le visage de Rose s’illumina et elle trouva l’énergie pour terminer son ouvrage sans FLAncher.

     

    Nathie 8/10/2018

    Pin It

    26 commentaires
  •  

     

    atelier de Ghislaine ===>>> ici

    écrire un texte avec les mots suivants

    Avenant, mairie, milieu, rigide,
    prier, reporter, quitter, vivre.

     

    un contrat qui tombe à pic


    L’avenant au contrat stipulait qu’il devait partir vivre dans un milieu rural. Lui qui, toute sa jeunesse, avait dû reporter ses envies de nature, allait enfin pouvoir réaliser ses rêves.
    En passant devant la mairie il se souvint qu’il lui fallait dire au revoir à certains membres de sa famille et faire face à leurs idées rigides sur la question. Vivre en ville et rien d’autre ! mais quelle horreur.

    Lui se f élicitait d’avoir su tenter sa chance. Il ne lui restait qu’à prier que cette opportunité ne soit pas avortée…Une chose était certaine il n’y avait personne ici qu’il ne regretterait de quitter.

     

    nathie 17/09/2018

    Pin It

    13 commentaires
  • pour participer cliquer ==>>la confiance en soi

     

    Écrire un texte avec les 8 mots :

    Grand, gentil, toujours, penaud,

    gratter, apercevoir, tenir, scintiller.

    Ou avec au moins 5 mots finissants par ille.

     

     

    la confiance en soi

     

    Si tu prends cet air penaud, Tu peux toujours te gratter pour draguer les filles lui disait son père ..fais au moins un effort habilles toi mieux.

    Il savait que c’était  faux, il était grand et toujours gentil avec tout le monde et plus d’une fois il avait cru apercevoir scintiller les yeux de la petite Camille au centre de loisirs.

    Je m’en fiche pensa-t -il, je vais m’en tenir à ce que je suis et arrivera ce qui arrivera..

    Dans cette petite ville  la fête foraine venait de s’installer et c’est dans  l'attraction la plus populaire qu'on appelait ‘’la chenille’’ qu’il pensait bien lui faire sa déclaration.   

     

    02/07/2018 Nathie 

    Pin It

    37 commentaires
  •  

    défi n° 60 de Ghislaine

     

    se raconter

    mots à placer : Récit, bousculer, sanction, plaider,
    courage, réfléchir, punir, pudeur.


    C’est toujours avec pudeur que je prends ma plume pour vous raconter mes soucis sans réfléchir.
    J’ai tendance à croire que ma vie n’est que suites de sanctions et de répits mais finalement je sais que je ne suis pas la seule comme ça..
    La vérité, c’est qu’il me faut un sacré courage pour continuer mes récits
    J’en ai tellement marre de n’annoncer que de mauvaise nouvelles.
    La dernière qui devrait très vite bousculer ma vie : les nouvelles lois qui passent en ce moment en Belgique. à savoir justifier mes allez et venues sur le Royaume pour pouvoir encore bénéficier de ma mutuelle Belge.

    Comme si j'avais fait quelque chose de mal on voudrait me punir de ne pas être malade chez moi ?  pour plaider ma cause je pourrais dire que la dialyse est un état d'urgence permanente mais n'est ce pas un soin programmé ? 

     

    La suite .... ===>>>  des nouvelles fraiches...

     

    nathie 15 avril 2018

    Pin It

    20 commentaires
  • pour participer : atelier de ===>>>Ghislaine 

    Faire un texte avec les mots :

    Apparencefilesituationsecret,

    cesserdevoiroffrirentrer.

     

     

    deux petites pillules

     

    Si, je ne le fais pas,  je file droit dans le mur se répétait  la jeune fille en se regardant son reflet sur la vitre de la porte qu’elle s’apprêtait à franchir.

    Depuis 10 minutes sa main était posée sur la clinche et elle n'arrivait pas à la pousser.

    Oui elle savait qu’elle avait raison , que la situation ne pouvait pas aller mieux, et elle se faisait un devoir d’entrer cette  chambre d’hôpital.

    Elle voulait juste se donner une chance, que tout cela devait cesser même si ça passait par cet IVG programmé en secret depuis quelques jours.

    Elle poussa la porte. L’infirmière l’installa sur le lit .. deux pilules avalées plus tard elle pouvait partir. Déjà. !

    En apparence elle était forte et pourtant elle se sentait anéantie.  Au fond elle aurait aimé offrir une vie à cet enfant, Mais  elle devait continuer.  Elle sorti de la chambre et referma la porte laissant  et marcha tout droit vers la sortie laisser derrière elle ce mauvais souvenir..

     

     

    nathie 07/04/2018

    Pin It

    22 commentaires
  • L’Atelier de Ghislaine N°50 ↓ joues avec nous clique ↓

     

    Invitation au Voyage

     

    mots imposés : 

    Encore, aussi, fuir, parer,

    vision, vol, voyage, prisonnier.

     

    Invitation au Voyage

     

    J’ai toujours pensé en mon fort intérieur qu’il n’est point utile d’entreprendre des voyages pour fuir les réalités de cette vie.

     Et si parfois  l’on se peut se sentir prisonnier de son quotidien, moi j’ai un moyen simple et efficace de m'évader.

    Je ferme les yeux .. toi aussi  essaie un peu...

    Les paupières baissées il est facile de se retrouver au bord de la mer ou en encore en plein désert. La seule vision d’une oasis pourras te désaltérer.

     En écoutant le chant des oiseaux tu peux imaginer le vol des colibris au dessus de superbes hibiscus rouges.

    Et un peu plus loin tu vois ces petits oiseaux sucriers se parer de leur couleurs jaunes et noires avant de venir se désaltérer à la fontaine..

    Oui l’imagination est le plus accessible des voyages… et vous, où partez vous ?

    Nathie 15/102017

     

     

    Pin It

    19 commentaires
  • pour jouer clique sur l'image ↓

    Lucille à la Pâtisserie

     

    avec les mots : 

    Reine, organiser, guillerette, moquer, boulangère,

    catastrophe, rescousse, vengeance.

     

    Lucille à la Pâtisserie

     

     

    Lucille toute guillerette s’arrête devant la vitrine de la boulangerie et fait un grand sourire à la vendeuse.. Ah cette fois je peux m’acheter au moins trois pâtisseries se dit elle visiblement satisfaite..

    Le matin même elle avait  aidé maman à passer le balais dans la cuisine et avait été récompensée par un billet de 5 Euros, une vrai fortune pour elle..  

    Son petit frère qui avait l’habitude de se moquer d’elle en avait été surpris et pour le coup c’était une belle vengeance que de pouvoir acheter ses gâteaux.

    Je vais organiser une fête avec mes amies dit elle et donc je vais  prendre  une galette des rois et je serai la reine, et puis un éclair au chocolat et puis pour  aussi quelques carambars..

    Ce sera  tout demande  la boulangère ? alors ça te fera un total de 8 euros 70..

    Castatrophe, la fillette se mit à rougir , oh je n’ai pas assez d’argent dit elle..

    Sa maman qui n’était pas loin, vint à sa rescousse … tenez dit-elle en présentant un billet de 10 à la boulangère..

    Garde ton argent ma chérie mais on partage la galette avec ton frère.

    Oh oui maman…dit la petite fille rassurée

    02/10/17 nathie13or

     

     

    Pin It

    27 commentaires
  • L’Atelier de Ghislaine N°48        pour jouer clique ↓

    Je m'appelle Julie

     

    avec les mots 

    Être, vouloir, voir, déraisonnerbras, feuille, ombre, oiseauprintemps, automne, été, hiver.

     

    Je m'appelle Julie

     

    Je m’appelle Rose souvent je rêve.

    Au printemps  allongée dans l’herbe du Jardin de notre pavillon de banlieue.

    En été, au bord de la piscine de la villa que loue mes parents.

     En automne  en regardant  les feuilles des arbres virevolter.

    Et en  hiver, près de la cheminée .

    Je me perds dans mes rêves et je ne veux pas en sortir.

    Je suis un oiseau qui vole tout là haut et je peux voir la terre d’un peu plus haut.


    Le soir  je  fais naître des personnages en ombre chinoises sur le mur. Avec mes deux bras c’est un oiseau avec de grandes ailes qui plane sur le papier peint de ma chambre..

    Je m’appelle  Rose, je ne suis pas comme les autres petites filles.

    La réalité je n’en veux pas : vouloir  être est interdit. Ma vie , c’est dans ma tête que je la vis.

    Je m’appelle  Rose, je  ne sais pas ce que c’est que voler. Je vis dans un monde de rêves insensés et  d'affabulations . 

    Mes parents m’ont laissé dans cet institut plutôt que de déraisonner sur mon état.  

    Je m’appelle Rose  je suis autiste. 

    24/09/17 Nathie

    24/09/17 Nathie

    Pin It

    54 commentaires
  •  

    L’Atelier de Ghislaine N°47  

     

    Promotion inespérée

     

     

    6 mots :

    Temps, attente, question, vie, changer, choisir.

    et une phrase à inclure dans le texte :

    « Enfin une bonne nouvelle »

     

     

    Promotion inespérée

     

    « Enfin une bonne nouvelle ! s’écria Sandra en montant les escaliers qui la menait à son appartement de banlieue de Paris.
    Depuis le temps qu’elle était dans l’attente, elle venait de recevoir la lettre qu’elle attendait depuis tout ce temps. Sa vie allait enfin changer  :  elle était mutée dans le sud..

    C'était devenu une question  de survie…  Elle ne supportait plus le froid, la grisaille et l’environnement dans lequel elle vivait.

    Seule et sans attache rien ne la retenait ici, alors elle avait sauté sur l’occasion qui avait été proposée par son employeur : prendre les rennes d’une succursale à Bayonne.. une promotion inespérée qui tombait à point.

    Il ne lui restait plus qu’à choisir la date de son déménagement. Une nouvelle vie l’attendait…

     nathie  12/09/17

    Pin It

    34 commentaires
  • L’Atelier de Ghislaine N°45  

    L'amitié virtuelle

         Elle nous propose un thème : «Le virtuel»

    et 5 mots :

    Tristesse,train, douter, dévoilé écrire.

     

    L'amitié virtuelle

    Se prendre d’amitié sur internet c’est comme monter dans un train dont on ignore la destination.  Chaque jour on lit les articles des uns et des autres. Parfois on rit et parfois on ressent la tristesse de l’auteur.

    On s'arrêtera facilement sur un bout de vie dévoilé qui nous touche alors qu'on que l’on survolera plus rapidement un autre billet, 

    Un blog ami qui ferme sans prévenir nous fera douter,

    Mais chaque jour,  passer d’une page à l’autre et écrire un petit bonjour tissera la toile des liens qui unissent les amis virtuels.  

    merci à  toi d'être mon ami(e)...

    ,22/08/17 Nathie

     

     

    Pin It

    45 commentaires
  • L’Atelier de Ghislaine N°43   Pour participer

    Au théatre ce soir

     

    Avec 8 adjectifs :

    Complet, fourbu, clair, fausse, nombreux, furieux, rousse, futé.

     

    Au théatre ce soir

     

     

    Julien, jeune employé d’une petite salle de spectacle collait le mot ‘’complet’’ sur  l’affiche à l’entrée de l’établissement.

    « Comme ça c’est clair «  pensa t-il l'air furieux .

     Toute la journée il avait vendu les billets de la représentation qui allait être jouée  le soir même.

    Futé il avait mis une annonce sur les réseaux sociaux pour être sûr de remplir la salle. 

    Mais à présent il s’énervait à chaque demande. 

    C’est complet ! avait-il répété une centaine de fois aux nombreux demandeurs venus en vain.

    Tous voulaient applaudir la jolie rousse dans son numéro sexy façon tex Avery vantée par l’annonce
    Le soir venu, c’est fourbu qu’il s’installa au 1er rang, un sourire aux lèvres.. Car aucun n’aurait imaginé que cette chevelure flamboyante était fausse

     

    8/8/17 Nathie

     

     

    Pin It

    28 commentaires
  • pour participer c'est ici 

    Scouts toujours !

    Avec les mots :

    Poète, accords, miettes, veillées, rimes

    et

    la phrase :

    Mais le Phoenix est immortel

     

     

     

    Un vieil homme somnole devant la télévision.  Il prend la télécommande et zappe frénétiquement lorsqu’il stoppe net.

    Les images le tirent de sa torpeur.. En effet, le programme le ramène à sa jeunesse.

    À l’époque où il était le Phoenix, animateur dans une troupe de scouts.

     Lors de veillées mémorables  il jouait maladroitement trois accords sur une guitare.

    Les louveteaux, poètes en herbe,  se  disputaient pour trouver les rimes d’une chanson éphémère.  

    Mais le Phoenix est immortel pensa t il. Comme ses miettes de souvenirs qui me reviennent.

    Désormais sa jeunesse lui semblait bien loin .. et l’odeur des marshmallow qui l’avait effleurée l’espace d’un instant, n’existait plus que dans sa mémoire.

    Il éteignit la TV et alla se coucher en fredonnant un vieil air d’autrefois…

     

    Nathie 23/07/17

    Pin It

    22 commentaires
  •  

    Pour participer clique sur l'image ↓

    Troc, tronche, cavale, citadelle, sensation, semblant

    Lot, Lac, sac, pot, son, pont.

     

    Un jour de brocante

    C’est sous les ponts de la citadelle  qu’avait lieu la plus grande brocante de la région.
     Le troc était ici considéré comme monnaie courante. Ainsi l’on pouvait échanger des lots d’objets divers en toute légalité.

    On pouvait y  croiser toute sorte de personnages avec de drôles de tronches  donnant la sensation d’être des prisonniers en cavale ce qui renforçait un sentiment d’insécurité permanent.

    A d’autres endroits,  des mendiants s’étaient installés au bord du lac, et l’un d’entre eux déambulait dans la foule présentant un pot en terre avec quelques pièces de monnaie.
    "A votre bon cœur madame" chantonnait il, tandis qu’un autre soufflait dans une flûte dont le son n’avait rien de mélodieux.

    Tout ce petit monde se côtoyait le temps d’une journée les uns repartant avec leur sacs remplis d’objets qu’ils n’auraient même pas pensé à acheter le matin même.. Mais  tous étaient ravis, persuadés d’avoir fait des affaires.

     

     

    Pin It

    23 commentaires
  • pour participer ==>   



    L'histoire de Peluche

     

    Avec les mots :

    Abus, bouquet, carton, charme, force,

    mépris, ombre, puissance, refuge, trouble.

     

    Peluche un petit chat  de 10 mois, se prélasse  auprès du feu dans la  chaumière de sa petite maîtresse. Il s’étire  avec force et plante ses griffes dans un carton resté là pour allumer le feu.

    Emilie était venue avec sa maman, 3 semaines plus tôt, visiter ce refuge d’animaux et avait été troublée par les regards et la puissance de tristesse qui émanait des yeux de certains chiens.  Elle s’était imaginée tous les coups et les abus qu’ils avaient dû endurer et le mépris dont ils avaient été sujets.

    Puis sa maman l’avait conduit vers le coin des chats derrière les bouquets  de lavande  qui ornaient les allées.

    C’est là qu’elle l’avait  aperçu alors qu’il ne prêtait  attention qu’à son ombre  qu’il essayait d’attraper à grand coup de pattes.  

    Le chaton s’était arrêté de jouer en voyant arriver la fillette, pour aller directement se  frotter dans ses jambes..  Totalement sous le charme, ils s’étaient adoptés.. Pour la vie .

    Pin It

    29 commentaires
  • Atelier de Ghislaine    

     Heberger image

    l'enfer de June

     

    Avant galère solitaire confondre planchasser- livre présent

     

    June était assise par terre, dos appuyée sur la tôle de l’abri de jardin où elle s’était réfugiée.

    Pour chasser ses idées noires elle  repensait à sa vie d’avant : une vie sans  galère.

    Mais depuis qu’ils avaient emménagé dans cette ville, chaque jour, elle devait essayer de se  confondre dans le flot des élèves du collège qu’elle fréquentait.  Car bien que Timide et solitaire, elle avait été immédiatement prise pour tête de turque. Elle était harcelée sans relâche depuis des semaines mais n’avait rien dit à personne.

     Elle écrivait sur son journal intime, un petit  livre rose, son plan pour que cesse tout ça.

    C’était décidé il n’y aurait pour elle, plus de présent. Elle attrapa la corde qu’elle accrocha à la poutre  puis mis sa tête dans le nœud.

    j'ai imaginé deux fins : 

    1)

    Elle fit basculer le tabouret où elle était montée et se balança au bout de la corde..

    2)

      Elle fit basculer le tabouret où elle était montée et se retrouva projetée à terre.. La poutre venait de céder sous son poids...

    nathie

     

     

     

    Pin It

    31 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique