• Challenges de Maridan

  • Mardian pour participer  clique sur l'image ↓

    La Langue française

    Avec les mots :

    Potes,  relations, fatigue, dire, maladroite, fil, mener, mômes,  enthousiasme, bonhomme.

     

    La Langue française

    La langue française peut être bien compliquée parfois. Un simple mot  peut vouloir  dire une chose  et mener à son contraire.

    Suivre le fil d’une conservation avec enthousiasme  pourra sans doute nous aider à ne pas tous mélanger.

    Par exemple des potes ne seraient pas des relations . Un petit bonhomme ne serait pas  un môme   mais un homme de petite taille alors qu’il ne s’agit pas non plus d’un nain.

     Les jours de grandes fatigue on pensera de façon maladroite que "bien parlé" ne rime pas avec "politiquement correct"..

    Mais une chose est sûre, il n’existe pas de plus belle façon que la langue de Molière pour déclarer son amour  où "je pense à toi" devient  "tu habites ma tête" et où le verbe aimer s’apprécie au présent ..

    Nathie 24/07/17

    Pin It

    40 commentaires
  • défi Maridan N°13 pour participer c'est ►ICI◄

    Ecrire un texte avec la phrase suivante :

    "Dans la vie, on ne fait pas ce que l'on veut, mais on est responsable de ce que l'on est" Jean-Paul Sartre

     et les mots suivants :

    amitié, tolérance, devoir, sinueux, avancer, espoir, lumière, ombres, debout, courage

     

    Le prix

    La vie nous demande parfois  bien du courage  pour avancer sur des chemins sinueux.
    Par  moment on a l’impression d’avoir en face de soi des ombres maléfiques qui nous tirent vers le bas. On  a  bien du mal  alors, à rester debout pour faire face  en refusant de perdre espoir.

    Pour nous motiver, l’on nous promet la lumière au bout d’une vie de tolérance et de bonté alors on se fait un devoir de rester dans les rangs.
    Rien n’est facile, même pas de croire que l’on aura au bout du compte  ce prix qui  nous a été promis tout au long de notre existence car "Dans la vie, on ne fait pas ce que l'on veut, mais on est responsable de ce que l'on est" ..

    Nathie 06/07/2017

    Pin It

    49 commentaires
  • Defi n°11 de Maridan  pour participer clique ↓

     

    Mots à caser... :

    Paradis - mesure - compromis - signal - construire - aventures
    - cinquante ans - autorisation - raisonnables - méchants

    Un petit bout de moi

     

    la vie c'est une série d'aventures qu'il ne nous est pas possible de maîtriser.
    Etant enfant, j'ai toujours pensé que je rejoindrais le paradis avant d'atteindre 40 ans.
    Atteinte d'une maladie génétique, je me pressais de construire ma vie sur des compromis qui me semblaient à l'époque raisonnables: . Etait-ce pour gagner du temps que j'ai quitté le cocon familial à 15 ans ?
    Mais à mesure que les années défilaient je me rendis compte de mes erreurs , Ce mariage avec la mauvaise personne, et de tout ce temps perdu à me demander où j'avais fait fausse route.

    j'aurais du me méfier des méchants que j'ai croisé sur ma route et  de celui qui m'a toujours fait croire que je n'étais ni intelligente ni jolie et qui ne me laissait rien faire sans son autorisation. Et quand la maladie s'est déclarée, j'y ai vu enfin le signal  du départ pour continuer ma vie ailleurs.
    C'est à 37 ans que je me retrouvais pour la 1ere fois seule à affronter mon parcours médical.
    Heureusement, la vie nous réserve quelques bonnes surprises pour nous donner l'envie de continuer.. Avoir mis sur ma route,juste avant que mon greffon ne me lache, mon compagnon m'a permis et me permet toujours de me battre et d'espérer en des jours meilleurs. Et Aujourd'hui, arrivée à l'age de cinquante ans,
    je m'étonne encore tous les jours d'être toujours vivante. Grâce à l'amour qui m'est donné au quotidien..par la vie du réel et par mes amis du net..

    Nathie 11/06/2017

    Pin It

    46 commentaires
  • pour participer cliquer ici

      Liste des mots pour cette semaine :
      viens, appelle, suis, hier, demain, aujourd'hui, nervosité,       relâchement, agréable, ubiquité

    Un repas pour Belle maman

      c'est une agréable journée aujourd'hui, pourtant ce n'est pas sans   nervosité que Marion s'affaire à ses travaux ménagers.
      je ne dois absolument rien oublier, Il faut que ma maison soit      irréprochable, pense t elle.
     Un petit relâchement comme hier, et je suis bonne pour les reproches  et les insinuations..
     Une heure plus tôt, Arnaud son mari, lui téléphonait de son travail. Sa mère lui avait laissé un message : ''je viens dîner demain''    ..Tu  t'occupes de tout ma chérie lui avait il demandé... 

      Entre les courses à faire, le repas à préparer et le ménage,    Marion se dit qu'elle aimerait posséder un don d'ubiquité et être  partout à la fois..
     Quand elle eu une idée : appelle le traiteur se dit elle et va  chercher un dîner tout préparé.
       Belle-maman et n'y verra que du feu et la soirée sera tranquille..

      Moralité pour la paix des ménages il faut savoir avoir de bonnes idées.

     05/05/2017 Nathie

    Pin It

    26 commentaires
  •  pour jouer avec Maridan cliquez sur l'image↓

    liste de mots à caser : fondatrice - espiègle -trou d'eau - endormir - entrée - assurer - moyen - chialer - sexecroûte

    Pessimiste Anaïs 

     

    c’est assise  au fond de  sa baignoire qu’Anaïs cherche un moyen de ne pas chialer .
    Elle, autrefois si espiègle et vive et aujourd’hui si triste..
    Elle aimerait s’endormir ou  se glisser à  l’entrée de ce trou d’eau et s’assurer de disparaître dans les canalisations.
    Elle sait qu’elle seule est responsable de son mal être, pourtant, jour après jour elle s’ajoute des raisons de détester sa vie .
    Son sexe d’abord : elle aurait tellement rêvé d’être un homme vaillant un grand gaillard beau et fort.
    Mais au lieu de cela, ce n’est que simple fille faible et fragile fondatrice de son état de tristesse. Tous les jours qu’elle vit, elle se fait souffrir en ajoutant des mauvaises pensées à son existence quelle déteste. 

    Chaque jour,Elle gratte inconsciemment et fait  sauter  la croute des petits bonheurs qui remplissent sa vie et qui devrait la guérrir de son état de dépression avancé.
    Oui Anaïs vit dans le monde des abattus d’avance celui des  pessimistes..

    Nous sommes tous des Anaïs au fond de nous.. Il faut nous permettre de dépasser tout cela, ouvrir les yeux sur ce qui est beau dans notre vie et passer du côté de l’optimisme pour surmonter toutes les épreuves de notre vie.. Ainsi on pourra dire qu’on a mis toutes les chances de notre côté pour s’épanouir chaque jour…

     

    Pour ma part j’ai choisi : Optimiste tant que possible…

    et vous ?

    Pin It

    30 commentaires
  • pour participer cliquez ↓  ↓ 
    Challenge de Maridan le 18/12/2016  

    avec les mots : 

    douleur - chagrin - espoir - patience - engagement - durée - étincelle - silence - abandon renouveau

      

    ‘’La vie ce n’est rien qu’une étincelle avant l’obscurité ‘’ disait un jardinier en hiver. 

    Il semblait perdre patience et l’espoir du renouveau  en attendant le retour du printemps.

     Nous passons sur terre pour une durée déterminée comme chaque fleur que je fais pousser disait-il.

     Cette rose  que je vais planter atténuera  peut être le chagrin et la douleur d’une personne en deuil.  Et pourquoi n’ornerait-elle pas de  sa présence le bouquet d’une  jeune mariée qui vient de  prendre l’engagement de sa vie ? .

     Elle pousse dans le silence et fera  renaître à coup sûr ce jardin qui semble à  l’abandon à la morte saison.  

    Alors profitons tous et  sans compter,  du temps qui nous est donné.

     

    nathie 18/12/2016

     

    Pin It

    41 commentaires
  •  

    Liberté chérie

    Liberté - évasion - prison - amuser - marcher - singulière - imprimer - enregistrer - lampe - pantalon

     

    Aussi incroyable que cela puisse paraître, José un ancien repris de justice, avait obtenu un emploi de veilleur de nuit dans un grand magasin.

    Il s’amusait de la situation en  sortant sa lampe de la poche de son pantalon pour sa première ronde du soir .

      Il avait la démarche singulière de quelqu’un qui avait passé plusieurs mois en prison : il   marchait lentement le regard baissé.

    Apres avoir fait son tour,  il allait enregistrer un « Rien à Signaler »  sur le rapport de nuit qu’il devait imprimer à chaque fin de ronde.

    Alors il rejoignait le poste de contrôle et somnolait devant les écrans de surveillance. Il pensait que,  bien qu’il soit  passé de l’autre côté de la barrière, il rêvait encore de liberté et d’évasion.

     Puis la nuit passée,  il rentrait chez lui, libre mais prisonnier de sa vie monotone.

     

    merci d'avoir lu.

    Nathie

     

    Pin It

    35 commentaires
  • Atelier de Maridan Gyrès  ↓


    Heberger image

     




    La pause café

     

    Continuer- prédilection suspendre occasiontravaillerdrames –  Personnel cotôyer séquence - modeste

     

    Afin de continuer dans  son  domaine de prédilection,  à savoir  se prélasser chaque fois que l’occasion lui était donnée, Louis  avait décidé qu’il devait arrêter de travailler.

     Il avait imaginé ne plus cotôyer le monde du travail et suspendre toutes ces activités professionnelles. 

    Pour cela, il s’était inventé une histoire horrible à raconter au chef du personnel.

     Tous les membres de sa famille  auraient périt dans un grave accident de la route. Ce drame  lui aurait permis de demander modestement d’être licencié de façon à pouvoir  se remettre de cette tragédie en gardant  ses droits aux allocations de chômage.

    Louis  était  plutôt bon comédien surtout lorsqu’il s’agissait d’être récompensé en pratiquant son activité favorite : la paresse. 

    Il ne lui fût donc pas difficile de s’entraîner à répéter la séquence qu’il  jouerait  devant son patron.  C’est alors qu’il s’entendit sangloter et   il se réveilla.  Il venait de s’assoupir devant son écran d’ordinateur et de faire tomber sa tasse de café sur son bureau … il ne lui restait plus qu’à tout nettoyer et reprendre le travail…

     

    Merci de m'avoir lu .Nathie

    Pin It

    20 commentaires
  • Atelier de Maridan Gyrès  ↓


    Heberger image

     

    malfaiteur - étable - frère - Râ (dieu soleil) - crocodile - charpentiers - beaucoup - palais -  favorite - coffre

     

    une nuit au Musée

    Le cambrioleur s’était introduit dans le musée et contemplait une gravure du Dieu Râ. Son complice, un malfaiteur de la plus mauvaise graine, n’était autre que son frère.

     « Viens, il  faut y aller » lâcha t-il violemment. Je sais que c’est ton activité favorite, mais tu n’as pas le temps de jouer les touristes. Pourtant, lui-même fût attiré par une œuvre d’art qui relatait de la naissance de Jésus. On y voyait l’étable qui avait fait office de palais à l’enfant et son père le charpentier qui attendait sa naissance.

    Que ce passait il dans ce musée ? Ils en avaient presque oublié les raisons qui les avaient fait venir : mettre la main sur le coffre au trésor. Les bijoux de Cléopatre  et notamment une broche qui représentait un crocodile  en or serti d'émeraudes et diamants… que beaucoup appelaient le croco d'or de cléo..

     

    Pin It

    31 commentaires
  • Des mots pour soigner des maux 

    pour jouer avec Maridan cliquez sur l'image

    ↓ ↓

    Heberger image


    fantômes - souvenirs - raison - trembler - glisser - aimer - inspiration - minute - gigantesque lieutenant



    Des Souvenirs  d’Halloween restent gravés dans ma tête. 

    L’odeur du  potage au potiron qui embaumait toute la maison.

     Je me souviens aussi  que pour nous  raconter des histoires, j’aimais  trouver l’inspiration  auprès des gigantesques citrouilles que maman avait sculptés avec un grand couteau.

     Mon petit frère et moi partagions la même chambre. Je me rappelle qu’on aimait se raconter des histoires avant de dormir.

    On rigolait, faisait semblant de  trembler et on  glissait sous la couette imaginant  que des monstres se trouvaient sous nos lits. Un joyeux chahut composé de rires et de hou hou  envahissaient la chambre alors que nous imitions les fantômes

    Et puis toute chose ayant une fin, c’est en véritable  lieutenant  que maman nous ordonnait  de cesser nos chamaillerie, d’éteindre les lumières et de nous endormir..

    Comme toujours maman avait raison il n’y avait ni sorcière ni fantôme et  le silence envahissait la chambre en une minute. Plus rien ne nous empêchait de partir au  pays des rêves.

     

    Pin It

    26 commentaires
  • Mon amie Mardian Gyres a laissé ces mots à placer..

    Vous qui aimez ce genre d'exercice n'hésitez pas aller jouer avec elle Svp.   Son blog ICI

     

    Travail mécanisme principeattitude rencontrer appréhender besoin espace spectaculaire figure

     

    Une nouvelle recrue..

    Juliette venait juste de prendre son travail. Elle répétait les gestes effectués comme un mécanisme  naturel.

    En principe elle travaillait seule. Son espace était aménagé pour un seul employé. Mais aujourd’hui son supérieur lui annonça qu’elle allait rencontrer une nouvelle recrue qu’elle serait chargée de former.

    Bien qu’elle appréhendait cette mission, elle fit bonne figure devant son chef. Etait -ce la bonne attitude à avoir ? Après tout il n’y avait rien de spectaculaire à partager durant quelques heures son savoir avec ce nouveau venu qui avait sans doute, besoin de ce travail.

    Nathie

     


    27 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique