• un travail inattendu (suite)

    précédemment j'ai écrit ce début d'histoire pour la ronde de mots de l'atelier n°5 de Maridan voici ce que j'ai écrit 

     

    Elle passait ses nuits assise sur son lit sans pouvoir trouver le sommeil.

     Dans sa tête se jouait  le scénario de sa future rencontre avec cet homme  qui avait eu tant de pouvoir sur elle par le passé.

     Les années avaient filé depuis qu’ils n’étaient plus ensemble. Lui était devenu si populaire, il avait acquis  la stature d’un chef d’Etat. Alors qu’elle petite Journaliste, ne semblait pas avoir évolué.

     Elle n’avait pas l’habitude de ce genre de situation. Une peur manifeste de perdre  tous ses moyens montait en elle, ce qui semblait la bouleverser.

     Elle s’était pourtant juré de bannir de son esprit le moindre des traits de son visage, et voilà qu’elle devait faire un portrait de sa splendeur…

     Elle pris un comprimé pour s’endormir.. on verra ça demain se dit elle…s’allongea et plongea  immédiatement dans ses rêves..

     

    =================et voici la suite==============================

    Le soleil était déjà haut dans le ciel lorsqu’elle ouvrit les yeux.

    Aurais-je rêvé de cette interview à faire ? s’interrogea t elle..

    Elle sauta de son lit en toute hâte et avant même d’aller soulager son envie

    de pipi elle attrapa son agenda.. et pu lire :

    ‘’Rdv Hotel George V - Paris. 15 h avec LUI.. On pouvait remarquer que le mot lui était écrit en lettres majuscules..

    Elle se dirigea vers les toilettes en regardant sa montre.. ‘’Bon sang il est
    12 h30’’ !

    Elle songea qu’il lui fallait faire vite. Elle habitait en dehors de Paris dans la proche banlieue.  

    Elle avala un café noir sans sucre, puis pris une douche rapide.

    Elle s’habilla en toute hâte d’un tailleur jupe pied de poule, d’une chemise blanche et mis des escarpins pas trop hauts pour pouvoir marcher à son aise.

    Elle se maquilla très légèrement ce qui faisait ressortir ses yeux verts et coiffa ses cheveux bruns d’une queue de cheval basse.

    Elle prit sa voiture une mini Austin de couleur noire. Et pris la route pour atteindre son point de rendez-vous.  

    Le trafic était fluide et elle arriva en avance. Une horde de photographes étaient déjà massés à l’extérieur devant les portes tambours de l’hôtel.

    Elle sorti son badge de journaliste et son carton d’invitation.

    ‘’Judith Barnet cria-t-elle au surveillant qui tentait de faire sa loi à l’entrée ..

    Ce dernier la laissa entrer sans broncher : ‘’par ici mademoiselle’’

    Elle se retrouva vite devant la porte sur laquelle était scotchée une feuille où il était écrit ‘’prenez place en silence SVP’’ .

     Elle entra, la porte se referma derrière elle et se retrouva dans une grande salle avec des sièges vides. Une estrade  et deux fauteuils en velours rouge l’un en face de l’autre.

    Et sur le mur une affiche sur laquelle était inscrit ‘’Chris Wallas la France de demain’’

    Bon sang, se dit elle je pensai être dans une conférence de presse qu’est-ce que ça veut dire ? Où sont les autres journalistes ?

    Puis la porte s’ouvrit à nouveau : c’était lui .

    A sa grande surprise, il était seul,

    « Judith ma chère Judith Je suis heureux de te retrouver ici commença t il .. Tu n’as pas changé, toujours aussi merveilleuse’’

    Elle ne savait pas quoi dire. Sa voix si douce et ferme à la fois semblait l’hypnotiser.

    "Viens, installe-toi dans ce fauteuil continua-til". Elle s’exécuta sans réfléchir

    "Voilà Judith, j’ai pensé à toi pour ma campagne électorale’" Je ne comprends pas, pourquoi moi dit-elle ?

    "Parce que je te suis depuis toutes ces années et je sais que tu es la meilleure dans ton domaine. Je te propose d’ être mon attachée de presse personnelle. Ne refuse pas Judith c’est un tremplin pour ta carrière réfléchi bien.".

    Une fois de plus et malgré tout le temps passé elle était en admiration devant cette beauté glaciale qu’était Chris. Un homme d’une trentaine d’années cheveux noirs courts, les yeux noisettes qui donnaient à ses regards une profondeur indéfinissable.

    Elle regarda sa montre et vit qu’il était déjà 16 h10. Cela faisait déjà plus d’une heure qu’elle l’écoutait lui raconter sa progression personnelle pour atteindre ses objectifs : devenir maire.

    Elle en oubliait même tout ce qui avait pu les séparer et accepta très rapidement  le job.

    Parfais dit-il tu commences de suite .. la conférence de presse commence 17 H je vais te présenter officiellement.

    Mais mon journal  ? murmura t elle . Ton journal dit il, je l’ai racheté il y a  une semaine eh oui lança-t-il, tu as devant toi le nouveau directeur de « la nouvelle gazette ».

    Sa toute-puissance l’impressionnait encore et elle savait déjà qu’elle ne pourrait plus rien lui refuser.

     

    mon illustration :

     

    un travail inattendu  (suite)

     

     

    « un travail inattenduun fabuleux destin »
    Pin It

  • Commentaires

    1
    Dimanche 10 Mars à 19:04

    Superbe, tu nous tiens en haleine jusqu'au bout et nous n'avons qu'une envie... Lire la suite. Gros bisous ma bichette c'est très bon

    2
    Dimanche 10 Mars à 19:11

    Coucou NATHY !

    Et voilà notre Judith prise au piège de l'amour, car n'en doutons pas, et comme tu dis : "elle savait déjà qu'elle ne pourrait plus rien lui refuser : " Mais à coup sûr, ils vont former une belle équipe !

    BRAVO ma Douce, j'aime te lire, car tu écris très bien. Continue à nous enchanter avec ces récits et MERCI à toi.

    A bientôt et bonne semaine. Je t'embrasse fort. Coryphee

    3
    Geny
    Dimanche 10 Mars à 19:33

    Passionnant

    on attends la suite

    bisous

    4
    Dimanche 10 Mars à 19:39

    J'adore ma Nathie chérie. Tu vas faire une suite ? Bonne semaine, gros bisou tendresse !

    5
    Dimanche 10 Mars à 20:30

     

    Merci ma douce une super beau texte

    mais je crois que la jolie journaliste

    avec son nouveau patron

    va encore avoir des surprises ,

    déjà le grappin dessus ,

    bisou merci pour tes si beaux textes ,

    bonne soirée et lundi ,

     

     

    6
    Dimanche 10 Mars à 22:00

    Coucou ma douce amie

    J'attend la suite avec impatience..

    et un dénouement heureux...

    Je te souhaite une très bonne fin de dimanche (ici, pluie et vent au menu de ce jour…). Prend bien soin de toi, je t'embrasse très fort  Puce

    7
    Lundi 11 Mars à 03:53
    colettedc

    Bravo Nathie ! C'est super !!! 

    Bon début de semaine,

    Bisous♥

    8
    Lundi 11 Mars à 07:48

    Bonjour Nathie,

    ton papillon a fait que m'embêter pendant ma lecture !!

    Il n'arrêtait pas de se mettre sur tes mots !! mdr

    Je te remercie pour cette suite qui en appelle une autre non ???

    Je suppose qu'il va bien se passer quelque chose ??

    Judith aurait elle rencontré le mec parfait ????????

    Bisous Nathie et bonne semaine a vous deux

    9
    Lundi 11 Mars à 10:41

     Quelle belle plume ma Nathie,

    je crois que la jolie journaliste

    avec son nouveau patron

    va encore avoir des surprises ,

    j'attends la suite avec impatience .

    Merci pour cette histoire,

    Bises de Christiane

    10
    Lundi 11 Mars à 10:47

    C'est très bien mais je me fais du souci pour ton héroïne, elle va tomber dans le piège du beau mec avec du pouvoir mdr !

    Bises

    11
    Mardi 12 Mars à 14:42

    wouahhhh et avec une suite c est super ça quelle imagination beau travil en images égalment bravoooo rien a dire de plus bravoooo

    bisous ma nathie bon apres midi 

    12
    Mercredi 27 Mars à 22:49

    et bien mon écrivine lol bon

    c 'est extras comment tu vas ?

    mieux ?

    les hirondelles sont arrivées

    super contente cela sent la renaissance

    bisous a toi

    13
    Patricias
    Jeudi 25 Avril à 15:18
    Coucou nathie on est tenu en haleine super ce que tu as écrit bravo surtout prend soin de toi il faut parfois prendre du temps ... ne pas trop se fatiguer j espère de tout coeur que tu vas retrouver la forme ... moi ça peut aller je te donne des conseils que j essaye de m appliquer être cool en faire moins ça c'est pas évident mais avec l age le corps ne suit plus grrr bisous ma chérie bon courage il en faut
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :